Accueil > Sorties > Coup de Sabre du Piniollet, Traversée Sud-Nord : Sortie du 13 décembre 2015 par Geoff
Chargement en cours...
L'Argentiere, en long, en large et en travers - #2, dimanche 13 décembre 2015 par Geoff
Conditions de neige
Lieu/Alt.Ori.HeureType/QtéCom.
brèche du PiniolletNPoudregros remplissage puis croute. ***
brèche ReynierWSouffléeneige soufflée à croutée puis poudre sur la fin. ***
brèche du chienNWSouffléemême tarif que précédemment! ;-)
glacier de l'ArgentièreNPoudreToujours aussi bon!!! ****
Altitude de chaussage (montée) : 1634
Altitude de déchaussage (descente) : 1634

Activité avalancheuse observée : Aucune

Skiabilité : Correcte


Récit de la sortie
Itinéraire suivi : Chalet 1634 -> Brèche du Piniollet -> Brèche Reynier -> Brèche du chien -> Glacier de l'Argentière -> voiture

Au lendemain de notre "journée de repérage" , on se réveille avec un ciel bouché. Après une lente préparation due au mode "nuit en tente", on jète notre dévolu sur le coup de sabre du Piniollet en boucle. Direction donc le versant S des aiguilles, tout aussi somptueux et qui n'a rien à envier avec son jumeau de l'autre côté!
Arrivé sur un replat vers 2400, on joue un peu à trou-trou pour décider quel branche de neige remonter... Le coup de sabre est-il de l'autre côté? Après une courte partie en crampons, on se rend compte qu'on s'est trompé d'accès. C'est ça quand on a pas le topo! :-) A postériori je pense qu'il s'agit de la brèche du Piniollet et non du coup de sabre...
Qu'à cela ne tienne, on chausse dans une belle pente, non sans avoir désescaladé un ressaut rocheux juste sous la brèche.
On enchaine sur la montée de la combe en direction de la brèche Reynier (et là on voit enfin le coup de sabre, qui ne se skie pas intégralement lui aussi) qui nous gratifie au passage d'un gros brassage bien physique! Pour basculer côté W, il faut à nouveau négocier un ressaut en piolet/crampons.
Nos traces de la veille nous attendent bien sagement et nous ramènent à la brèche du chien en moins de temps qu'il ne le faut pour le dire. On se motive pour descendre versant ouest, ça passe intégralement mais méfiance car les requins ne sont pas loins...
De nouveau sur le glacier de l'Argentière, où personne n'y est passé encore aujourd'hui, c'est tellement bon qu'on se fait deux fois la pente! De vrais gamins qui ouvrent leurs cadeaux de noël avant l'heure! :-)
Le soleil décline franchement alors qu'on déchausse à la voiture, nous laissant apercevoir le Mont Blanc qui s'endort tranquillement... Nous, on a le sourire jusqu'aux oreilles, bien content d'avoir trouvé des conditions optimales dans ce coin sauvage, d'avoir skié de belles pentes et de n'avoir croisé personne mis à part les autochtones perchés sur les arêtes. Bref un week-end qui laissera de bons souvenirs!

Vidéo disponible ici : https://vimeo.com/155230594

Aux premières loges pour demain! ;-)
Versant sud des Aiguilles, quel couloir choisir?
De vrais funambules
Yann en approche sous fond d'Agiles d'Arves, de Meije et de Râteau
La plus belle!
Allez va pour celui là!
Désescalade de la brèche du Piniollet
Le VRAI coup de sabre! :-)
Brèche Reynier, si je savais ce qui m'attendait après avoir ôté les skis...
Brèche Reynier, on chausse sous le ressaut.
Brèche Reynier, bien bon dans le bas!
Deuxième brèche du chien du week-end, on ne s'en lasse pas.
Le Mont Blanc s'éteint...

Commentaires
(pas de commentaires)» Seuls les membres peuvent poster des commentaires sur cette sortie
Plus

La montagne présente des dangers et doit être pratiquée de façon responsable. Les informations contenues sur cette page sont données à titre indicatif et devraient uniquement êtres prises comme telles. Les informations relevées sur le terrain prévalent en toutes circonstances. Vous évoluez dans un milieu naturel fragile, merci de le préserver.