Accueil > Sorties > Volcan Llaima, Par le versant Est : Sortie du 12 septembre 2015 par didiergo
Chargement en cours...
Volcan Llaima, Par le versant Est, samedi 12 septembre 2015 par didiergo
Conditions de neige
Lieu/Alt.Ori.HeureType/QtéCom.
Sous le sommet/2700mE15h30SouffléeAvec quelques plaques de neige dure
Après le changement de versant/2400mSE15h45Poudre tasséeAvec de très bons passages
Altitude de chaussage (montée) : 1500m
Altitude de déchaussage (descente) : 1500m

Activité avalancheuse observée : RAS, bonne stabilité du manteua neigeux

Skiabilité : Correcte


Récit de la sortie
Le beau temps toujours présent et le vent normalement moins fort que la veille, nous allons tenter le volcan Llaima.

Après discussions sur le choix de l'itinéraire, ce sera finalement le versant par la station des Araucarias qui est plus court que celui de la laguna Conguillio dont on ne sait pas jusqu'où la piste est praticable.

Départ à 7h30 depuis Curacautin pour faire la route jusqu'à la petite station de ski des Araucarias où nous arrivons vers 9h30. Départ à 9h45 skis aux pieds de la station pour mes collègues alors que pour ma part, je préfère remonter les pistes en mode télésiège et téléski.

Dès le sommet des pistes nous sommes accueillis par un vent modéré et régulier. La neige est en poudre soufflée sur le grand plateau qu'il faut traverser avant de gagner les premières pentes du volcan. Nous sommes 4 et pourtant nous ferons 4 traces par des itinéraires différents. Regroupement général à 2700m à l'abri d'un gros champignon de neige/glace pour se restaurer et laisser les skis pour gagner le sommet en crampons. Nous aurions pu monter plus haut à ski car on trouve de la poudreuse soufflée mais il y avait aussi pas mal de passages en glace bien bleue. Nous montons avec un vent qui souffle toujours en continu. Le sommet est atteint vers 14h30 avec toujours un panorama superbe sur les volcans alentours et le magnifique cratère du volcan Llaima avec des fumerolles de vapeur d'eau. On y trouve d'ailleurs toujours des zones abritées du vent.

Nous rejoignons nos skis afin d'attaquer la descente qui sera moyenne au départ avec de la neige soufflée, des vagues et des passages en neige dure. Ce n'est qu'au basculement de versant que l'on trouvera de la poudreuse tassée agréable à skier mais toujours avec du vent. La traversée du plateau est assez rapide car nous avons le vent dans le dos. Pour autant, en suivant des traces, nous descendons trop à gauche ce qui nous vaudra une traversée vers la droite afin de regagner les pistes de skis pour arriver à la voiture à 16h30.

Skier le volcan Llaima est plus intéressant par l'itinéraire de la Laguna Conguillio car les pentes sont régulières et il n'y a pas de plat mais c'est bien plus long. Néanmoins, quelque soit l'itinéraire d'ascension, ce volcan reste une magnifique belvédère sur les autres volcans situés aux alentours.

Le sommet se dévoile
Les volcans Tolhuaca et Lonquimay au téléobjectif
Il faut tracer
On laisse les skis au niveau du champignon de glace sur la gauche
On continue en crampons
En arrivant au sommet
Le cratère du volcan et au loin les volcans Lanin, Quetrupillan, Mocho, Choshuenco et Villarica
Panorama sur la Sierra Nevada et la lagune Conguillio
Sierra Nevada et Laguna Conguillio au téléobjectif
Panorama vers le Sud et notamment le volcan Villarica
Départ en skis en neige soufflée
Toujours du vent et le volcan Villarica au téléobjectif
De bons passages à la descente
Araucarias enneigés
Branches d'araucarias
Le volcan vu de la piste d'accès à la station

Commentaires
» Par Michel, le lundi 14 septembre 2015 à 13:10

Photos superbes!

» Par didiergo, le mardi 15 septembre 2015 à 01:31

@Michel : merci beaucoup :roll:

» Seuls les membres peuvent poster des commentaires sur cette sortie
Plus

La montagne présente des dangers et doit être pratiquée de façon responsable. Les informations contenues sur cette page sont données à titre indicatif et devraient uniquement êtres prises comme telles. Les informations relevées sur le terrain prévalent en toutes circonstances. Vous évoluez dans un milieu naturel fragile, merci de le préserver.