Accueil > Sorties > Castor, Castor, traverse WE : Sortie du 23 juin 2013 par Pja
Chargement en cours...
Castor, en hommage aux Mezzalamiens, du samedi 22 au dimanche 23 juin 2013 (2 jours) par Pja
Conditions de neige
En dessous de 3400, neige transformée.
Au dessus, neige dure ayant subi l'action des fortes chaleurs, regel et grains durs. Fin grésil recouvrant.
Castor: un court secteur en glace bullée. Face non revenue à 13h, sauf le dernier tiers inférieur.

Altitude de chaussage (montée) : 2200
Altitude de déchaussage (descente) : 2200

Activité avalancheuse observée : RAS

Skiabilité : Correcte


Récit de la sortie
Itinéraire suivi : Cervinia - Rif.Guide.Cervinio - Roccia Nera - Zwilinge - Castor - Retour Cervinia

La Mezzalama d'été... c'est possible? Et surtout un hommage aux compétiteurs qui s'affrontent à ce morceau de bravoure, et de haute altitude....
Avec Pierre nous faisons équipe en direction de 3 sommets de 4000, la Roccia Nera (4075), le BreithornZwilinge (4106), puis le Castore (4223)... mais sans poursuivre vers Gressoney, en faisant retour à Cervina, où la neige dans les combes du domaine skiable d'hiver, sous la montagne Goillet, permet de descendre skis aux pieds jusqu'à 2.200...
La nuitée au Refuge des Guides del Cervinio fut confortable et accueillante (pasta au basilic à recommander). La pleine lune à 4h du matin sur le Plateau Rosa merveilleuse, le lever du jour au Plateau du Breithorn à couper le souffle... et la vue Suisse / Italie / France au sommet de Roccia Nera purifiante (dixit Pierre). Le Viso émergeait au loin, et après lui, les Alpes ligures.
Descente des pentes supérieures de la Zwillinge, raides et en neige dure non revenue, en crampons... Nous chaussons les skis sous la rimaye. Grandes courbes et vitesse sur une neige à peine dégelée.
La remontée au Castore fut une partie de bravoure (grosse pensée aux compétiteurs qui traversent en courant ce sommet magnifique). Skis sur le sac. Nous arrivons vers 12h30 au sommet. L'arrête de la Mezzalama fuit devant nous vers l'Est, de grande esthétique. Les bourgeonnements nous entourent vite. Malgré le mezzogiorno, la face W n'est pas dégelée, même superficiellement. Nous chaussons les skis à la descente, sur le 1/3 inférieur seulement. La nébulosité devient très vite importante... Mais les traces des cordées d'alpinistes de la haute route ne peuvent nous échapper. Elles nous orientent vers et sur le plateau.
Depuis le Plateau du Breithorn (3824) commence alors une descente jusqu'à Breuil-Cervinia, sur des pistes d'hiver totalement enneigées où nous sommes seuls... Très belle neige souple sous le Passo di Ventina Nord... puis neige de névé sur les pistes...
Un 23 juin, retour skis aux pieds à 2200... vive le ski d'été!

A la montée, neige à 2200 : Moins de 30 minutes après le départ de Cervinia... nous atteignons les pistes du secteur de La Suche... Il fait encore beau.
Terrasse du Rif.Guide.Cervinio : Deux amis de Turin rencontrés au Refuge des Guides du Cervin (3480) descendent en après midi la piste du Col Ventina Nord. Neige superbe!
Vers le beau? : En fin de journée du samedi, depuis la terrasse du refuge, le ciel s'éclaircit et la piste de ski d'été aussi! Beau demain???
Lune sur Plateau Rosa : Départ 4h du refuge. Une progression en pleine lune, ça ne se refuse pas. Entre Grivola et Ruitor... les nuages semblent s'enrouler sur la ligne frontière.
Les Breithorn orientaux : Depuis le Plateau du Breithorn... moment de belle émotion... le JOUR... masqué par les Breithorn orientaux: Oriental, Zwillinge, puis Roccia Nera
Roccia Nera et Castore : Depuis la Zwillinge, vue superposée de la Roccia Nera, de Polux et du Castore; ce dernier atteint un peu plus tard en journée.
Val d'Ayas : 2500 mètres plus bas... le Val d'Ayas, s'éveille.
Descente crampons : Descente raide sous la corne rocheuse du Zwillinge. Neige dure, non revenue. Nous évitons le taquet, c'est la solution piolet / crampons qui est choisie... agréable aussi!
Grandes Courbes 1 : Neige dure, mais sous la rimaye, pentes plus douces. C'est parti en grandes courbes. Le Breithorm Oriental en contrefort.
Grandes Courbes 2 : Sous Breithorn E et Zwillinge, plaisir de la glisse rapide sur neige dure. Recherche des vallonements. Distance vite parcourue pour rejoindre le point de remontée vers la base du Polux, et la face du Castore.
Tribolazzione : Le versant EST du Grand Paradis, glacier de la Tribolazzione... dans toute son ampleur. Punta Ceresole, Grand et Petit Paradis, Becca di Montandayne, Herbetet, Gran Serra... ils sont tous là.
Le Castore : Il ya donc des humains qui remontent cette face en courant?
Cresta Mezzalama : peu de choses à dire sur cette ligne blanche tendue et ondulante à 4200... Simplicité, pureté, évidence... mais aussi... engagement de soi! Un jour de compétition, comme un jour hors compétition.

Commentaires
» Par mpui, le lundi 24 juin 2013 à 15:50

Magnifique, ça donne des idées......

» Par Pja, le lundi 24 juin 2013 à 18:28

Alors nous lirons avec attention, les idées qui te seront venues! :wink: A ta disposition, si besoin d'infos.

» Par Etienne -H-, le mardi 25 juin 2013 à 14:58

C'est loin mais c'est beau!

» Par Pja, le mardi 25 juin 2013 à 15:35

Bonjour Etienne. A vol d'oiseau... c'est proche! :wink: Et puis il y a de quoi tenir une semaine de raid en finissant au Mont-Rose... De plus les refuges sont gradiennés en mode été! Faut voir çà! :roll: Le plus grosse inconnue, c'est la stabilité météo! 8O

» Seuls les membres peuvent poster des commentaires sur cette sortie
Plus

La montagne présente des dangers et doit être pratiquée de façon responsable. Les informations contenues sur cette page sont données à titre indicatif et devraient uniquement êtres prises comme telles. Les informations relevées sur le terrain prévalent en toutes circonstances. Vous évoluez dans un milieu naturel fragile, merci de le préserver.