Accueil > Sorties > Meije Orientale, Tour des écrins : Sortie du 12 mai 2013 par Pierre THIE
Chargement en cours...
Tour de la Meije au départ de Villar d'Arêne, du vendredi 10 au dimanche 12 mai 2013 (3 jours) par Pierre THIE
Conditions de neige
Lieu/Alt.Ori.HeureType/QtéCom.
jour 1/1720-31696-12hSoupetout du long avec un peu de fraiche lourde vers 2700m
jour 2/3169-3500E5h20Durebon regel
jour 2/3500-2100W8-9hDuretrafolée et dure : ski chantier de démolition.
Jour 2/2100-3100S9-11hMoquettemoquette à partir de 10h00
jour 3/3100-3360S6-7hDurecrampons jusqu'à la brèche de la Meije
jour 3/3360-3100NW7-8hCartonnée
jour 3/3100-3350W9-10Durepassage du serret du Savon : bonnes marches dures
jour 3/3450-2900NE11-12Cartonnéeet trafolée
jour3/2900Moquetteenfin!
Altitude de chaussage (montée) : environ 2000
Altitude de déchaussage (descente) : 1730

Activité avalancheuse observée : Purges incessantes et bruits de tonnerre toute la journée du premier jour; Bon regel les deux autres jours. Pas mal de boules sur l'ensemble du parcours.

Skiabilité : Correcte


Récit de la sortie
Itinéraire suivi : Jour 1 : Villar d'Arêne - refuge Adèle Planchard; Jour 2 Refuge Adèle Planchard, col de la casse déserte, Refuge du Promontoire; Jour 3 Refuge du Promontoire, brèche de la Meije, passage du Serret du Savon, refuge de l'Aigle, glacier de l'homme

Bel itinéraire varié et alpin avec un créneau météo qui, d'abord rebutant, s’est révélé impeccable pour l’essentiel du parcours.
Vendredi, matin, la motivation est là, mais au moment où nous mettons le nez dehors, il se met à tomber des cordes. Skis sur le sac et vêtements de pluie sur le dos, une timide accalmie nous persuade d’attaquer la montée. On chausse vers 2000 peu après le refuge de l’Alpe de Villar d’Arêne. La montée au Refuge Adèle Planchard se fait sous le feu roulant des avalanches de neige lourde tombée la nuit et qui ne cesseront qu’à la nuit tombée. La soupe jaune du bas est peu à peu blanchie par quelques centimètres de neige fraiche bien lourde lorsque nous arrivons au refuge. Excellent accueil, merci aux gardiens qui gardent le sourire face aux 50 personnes qui remplissent les dortoirs.
Samedi : départ à 5h20 sous les étoiles, enfin du grand beau temps. Le lever de soleil nous régale avant de basculer versant ouest au col de la casse déserte. Il fait toujours beau, mais la neige trafolée et dure ne fait pas de la descente vers le refuge du Chatelleret un moment de plaisir intense. On ne peut pas tout avoir. La remontée vers le Promontoire se fait sur une neige qui décaille progressivement au point de rendre une descente extrêmement tentante. L’inconvénient de céder à la tentation est qu’il faut remonter. En ce qui me concerne, je résiste stoïquement aux forces de l’attraction vers le bas en pensant au plat de pâtes qui nous attend au refuge du Promontoire. Super accueil également et repas du soir aux petits oignons. La soupe descend encore mieux que les skis sur la moquette.
Dimanche. Il a gelé et il gèle au départ. La troupe du refuge (complet) démarre vers 5h45 crampons aux pieds jusqu’à la brèche de la Meije contre laquelle viennent buter les nuages du matin. De l’autre côté tout est dégagé. La descente vers le glacier de la Meije se fait sur une neige meuble et sans piège mais il ne faut pas faire l’andouille pour autant car la rimaye est juste en dessous. Chaussage, descente entre boules et neige cartonnée pour arriver au passage du Serret du Savon. Les prédécesseurs, merci à eux, ont laissé de belles marches sur la neige dure, la montée n’est donc pas stressante. Panorama de rêve jusqu’au refuge de l’aigle. Le glacier de l’homme est bien bouché mais la neige n’est toujours pas géniale (trafolée et cartonnée). Puis vint le moment de la moquette et dans le sens de la descente cette fois. Les poils de la moquette s’allongent au fil de la perte d’altitude mais cela reste très skiant jusqu’en bas (1730m) au prix d’un tout petit déchaussage. Pour retrouver le parking, au choix : traverser le torrent glacé avec de la flotte jusqu’aux génitoires, (certain l’ont fait, je ne sais pas comment sont ressorties lesdites génitoires…) ou bien remonter sur 500m de distance pour trouver un bon et gros pont de neige. La voiture est à 10 minutes et voilà c’est fini, ou presque car tout ceci ne sort pas de la tête…


au départ : motivés! une brève accalmie des gouttes
et il se remet à pleuvoir : ça mouille
Au dessus d'Adèle Plachard : ça se découvre dans l'après midi.
Départ du refuge samedi : pratique pour le lever de soleil, ce départ à 3100.
une deuxième : pour le plaisir
Et on pousse sur les bâtons : l'astre radieux
encore l'astre radieux : Si tigibus était venu il n'aurait certainement pas prétendu que "si j'aurais su j'aurais pas venu". En tout cas, moi j'aurais venu et sans ronchonner.
de l'autre côté : avant la remontée à la brèche de la casse déserte
depuis la brèche de la meije : les nuages n'iront pas plus loin
idem : de l'autre coté
sortie du couloir : du serret du savon. Pinaise! c'est beau
pareil : un peu plus loin
à proximité du refuge de l'Aig : -le.
pareil : mais sous le refuge
Glacier de l'homme : pas bouger! svp.

Commentaires
» Par Toto, le lundi 13 mai 2013 à 14:46

Magnifiques photos

» Par taramont, le lundi 13 mai 2013 à 16:03

photos exceptionnelles, de qualité professionnelle - bravo !

» Par gilles 2Lamb, le lundi 13 mai 2013 à 16:29

superbes photos
j'imagine que c'est avec un bon appareil, car avec nos portables, ou petits appareils lambdas, on est loin de cette qualité
il est vrai que le photographe peut aussi faire la différence

» Par ChristopheG, le lundi 13 mai 2013 à 17:03

On ne se connais pas mais on a fait la route ensemble, trois superbes journées, conditions exceptionnelles et dernier jour de garde des refuges. Un grand bravo pour les photos!

» Par JulBont, le lundi 13 mai 2013 à 17:20

Chapeau pour les photos !! :cool: :cool: :cool:

» Par Jeroen, le lundi 13 mai 2013 à 20:19

hummm, tout juste splendide.

» Par p1p1, le lundi 13 mai 2013 à 21:30

En plus des belles photos qui donnent vraiment l'impression d'y être, j'aime bien le style du CR :wink:

» Par Pierre THIE, le lundi 13 mai 2013 à 21:38

@ gilles : oui, l'appareil n'est pas mal, mais pour téléphoner, il ne vaut pas un clou!

» Par dd, le lundi 13 mai 2013 à 21:56

Respect pour ces photo haut de gamme !! mais hélas pas mouen de donner le note ? pourquoi ?et pas trop lourd le Reflex ??

» Par Pierre THIE, le mardi 14 mai 2013 à 08:23

@ dd: même question : pourquoi noter?

» Par jérôme dauvergne, le mardi 14 mai 2013 à 09:48

De jolies perles :wink:

» Par Ivan BERGZOLL, le mercredi 15 mai 2013 à 17:36

merci pour le CR, c'est magnifique, Le refuge de l'aigle, vous l'avez trouvez ouvert? propre ?

» Par Pierre THIE, le mercredi 15 mai 2013 à 19:39

Le refuge était ouvert (d'ailleurs, la porte ferme mal) et pas spécialement mal tenu. Mais je n'y suis resté que cinq minutes.

» Par Ivan BERGZOLL, le jeudi 16 mai 2013 à 09:32

extra, merci beaucoup pour l'info.
...affaire à suivre... ça pose encore beaucoup là haut...
quasi le mètre d'annoncé, quel hiver !
http://www.meteoblue.com/fr_FR/meteo/charts/fourteenday/la-meije_fr_39953
Il va finir au mois de Juillet !

» Les commentaires sur cette sortie sont verrouillés
Plus

La montagne présente des dangers et doit être pratiquée de façon responsable. Les informations contenues sur cette page sont données à titre indicatif et devraient uniquement êtres prises comme telles. Les informations relevées sur le terrain prévalent en toutes circonstances. Vous évoluez dans un milieu naturel fragile, merci de le préserver.