Accueil > Sorties > Grand Pic de la Lauzière, par le Col des Aiguillons : Sortie du 06 janvier 2010 par Benhood
Chargement en cours...
Grand Pic de la Lauzière, par le Col des Aiguillons, mercredi 06 janvier 2010 par Benhood
Conditions de neige
Lieu/Alt.Ori.HeureType/QtéCom.
Celliers Dessus/13808Poudre/20/30poudre lourde à la descente
16009Poudre/30/XXla sous-couche est dense et portante
200010h30Poudre/30 à 50 / XXidem
Glacier de Celliers/2300Poudre/50/XXgrosse épaisseur de poudre sur le glacier

Altitude de chaussage (montée) : 1380
Altitude de déchaussage (descente) : 1380

Activité avalancheuse observée :
* de belles plaques sont parties en orientation NNE (sous la Biettaz)
* des avalanches de fonte (boulettes) sur les pentes S et E surplombant la route de la Madeleine qu'on emprunte au retour.

Skiabilité : Excellente


Récit de la sortie
Itinéraire suivi : Montée par la Combe des Plans, descente par la Combe de la Valette

Un brouillard à couper au couteau dans la voiture, une bonne brume durant les 100 premiers m+, puis un grand bleu de cinéma, dans une poudre pure type canadienne, avec un panorama grandiose des montagnes émergeant de la mer de nuages, et une vue sur le Mont Blanc à tomber par terre. Deux traces de montée jusqu'au couloir entre le grand et le petit Chateau. Aucune trace de descente. Seuls au monde dans toute la descente, du glacier de Celliers à la Combe de la Valette. Un moment d'anthologie.
Croisé un randonneur à la descente (qui descendait de la Combe des Plans).

Combe des plans : L'ombre de deux randonneurs ivres de bonheur dans une poudreuse légère...
Combe des Plans : La combe des Plans émerge de la mer de nuage (plafond autour de 1500 m)
Col de la Valette : Avec une vue sur le Mont Blanc...
Point coté 2597 : Au sommet d'un couloir dans le rognon coté 2597, à l'Est du Pas de la Balme
Glacier de Celliers : Il y fait froid, pas un rayon de soleil ne viendrait effleurer la poudre canadienne. Les yeux brillent avec le Mont Blanc en arrière plan.
Combe de la Valette : 4 lignes de caligraphie.
Départ de plaques : la plaque du haut est de grande ampleur (200 m environ), orientées N à NE. Rive droite amont de la Combe de la Valette

Commentaires
» Par matthieu, le mercredi 06 janvier 2010 à 21:44

Le couloir central du petit chateau, c'était moi, et Swiss, hier. Une de nos plus belles sorties de toujours...

» Par Benhood, le mercredi 06 janvier 2010 à 22:16

Je crois que votre couloir était en fait situé entre deux pics immédiatement à l'Est du Pas de la Balme (l'un des pics est coté 2597)... vu vos traces de descente, ça nous a bien titillés, mais l'attirance pour le Grand Pic de la Lauzière était trop fort !
Merci pour les traces jusque là, elles étaient top ! :P

» Par rob, le mercredi 06 janvier 2010 à 22:24

Jolies photos :cool:

» Par fredo73, le mercredi 06 janvier 2010 à 22:45

C'est vrai..magnifiques photos et commentaires de belle emphase, on dirait du Frederic Mitterrand :lol:
Une poudreuse trop blanche pour une pente trop belle..

» Par ManuPak, le mercredi 06 janvier 2010 à 22:56

Argggg, les images de 'ouf !
J'suis :ill:
Bravo pour la pose conquérante de la photo 4 (Ben ou Fred ?)
A+ les gars

» Par jeanluc, le mercredi 06 janvier 2010 à 23:03

Ah ce gd pic, toujours aussi beau dans ces conditions !!
Bien belle sortie, et belles photos ! :wink:

» Par fredo73, le mercredi 06 janvier 2010 à 23:17

La pose conquérante, c'est ma pomme :cool:
..sur les injonctions d'un photographe exigeant !

» Par chris05, le jeudi 07 janvier 2010 à 03:43

bien belles les photos :cool:

» Par Julien Pralong, le jeudi 07 janvier 2010 à 08:39

Et bah...Y'en a un qui a bien choisi sa sortie...quite à en faire une dans l'année !!

» Par jissebe, le jeudi 07 janvier 2010 à 10:41

C'est pas bien de nous faire baver ainsi quand on est sous la crasse !!! Magnifiques photos ...

» Les commentaires sur cette sortie sont verrouillés
Plus

La montagne présente des dangers et doit être pratiquée de façon responsable. Les informations contenues sur cette page sont données à titre indicatif et devraient uniquement êtres prises comme telles. Les informations relevées sur le terrain prévalent en toutes circonstances. Vous évoluez dans un milieu naturel fragile, merci de le préserver.