Accueil > Forums > Divers montagne > Mer de nuage et inversion de température

Aller à la page : Précédente 1 2

Re: Mer de nuage et inversion de température
Auteur : Jean-Claude BROCARD [257 posts]
Date: 12/01/2021 11:21

Sastrugi a dit :Juste rapidement, deux-trois éléments de réponse (débat).

Après, cette inversion disparait souvent au matin, progressivement dans la journée, voire plus rapidement encore si une bonne ventilation est là. Dans le creux des vallées, les nuages peuvent perdurer encore un peu, même si l'inversion disparait, plus encore avec les pollutions qui favorisent les condensations et le maintien des nuages (que l'on nomme stratus thermiques ou brouillard d'inversion). Par ailleurs, le brouillard disparait depuis sa base, avec le réchauffement du sol (le haut des nuages disparait à la fin), et donc la couche de nuage peut se conserver si l'inversion n'est pas strictement au niveau du sol, mais 100 m au-dessus par exemple.


Il semble y avoir quelques éléments de réponse, mais j'avoue que j'ai un peu de mal à faire le lien avec la situation que j'ai décrite pour la raison suivante:

Sastrugi a dit :

la couche de nuage peut se conserver si l'inversion n'est pas strictement au niveau du sol, mais 100 m au-dessus par exemple.

Justement, d'après les mesures de température par Météofrance, il n'y a apparemment pas d'inversion de température...

Re: Mer de nuage et inversion de température
Auteur : Seb [35 posts]
Date: 12/01/2021 11:52

Aucun problème JC !
Je maintiens que j'ai pensé à la même chose que toi ce week end (comme Vinchy) et que j'aimerais bien comprendre aussi, pourquoi une mer de nuage avec visiblement aucune inversion thermique.

Re: Mer de nuage et inversion de température
Auteur : ventus2 [128 posts]
Date: 12/01/2021 12:44 [Edité: 12/01/2021 12:59]

Pour comprendre, il faut que tu regardes les sondages basses couches de la masse d'air, qui te donnent la température et la la température de point de rosée, qui te permettra de découvrir, qu'il n y a pas besoin d'inversion pour avoir une couche de strato cumulus qui ce forme...

Re: Mer de nuage et inversion de température
Auteur : Jean-Claude BROCARD [257 posts]
Date: 12/01/2021 13:29

C'est peut-être l'explication.

Et on trouve où "les sondages basses couches de la masse d'air" stp ?

Re: Mer de nuage et inversion de température
Auteur : Clément Pernet [324 posts]
Date: 12/01/2021 14:28 [Edité: 12/01/2021 14:29]

Sur des émagrammes comme ici:
http://www.meteociel.fr/observations-meteo/sondage.php

ou des prévis simplifiées par altitudes comme ici:
https://www.prevision-meteo.ch/meteo/details/grenoble

Ce n'est pas parce que la température entre 2 points (Grenoble-Chamrousse) décroit qu'il n'y a pas eu d'inversion à des altitudes intermédiaires.

Re: Mer de nuage et inversion de température
Auteur : Seb [35 posts]
Date: 12/01/2021 14:29

dans les sorties brutes des modèles météo j'imagine...

ok d'ac, donc plus simplement cette masse de nuage à altitude intermédiaire peut se former et se maintenir sans réelle inversion du gradient, c'est ce qui a du se produire ce week end...

c'est bien de s'occuper en attendant la neige, et pour une fois les trolls sont pas de sortie...

bon ski à tous !!
et merci à ceux qui ont lancé le sujet et à ceux qui ont pris le temps de répondre.
Seb

Re: Mer de nuage et inversion de température
Auteur : Sylvain [4 posts]
Date: 12/01/2021 15:12 [Edité: 12/01/2021 15:13]

Bonjour,
je vous conseille l'excellent blog de meteosuisse, avec régulièrement des explications détaillées de phénomènes intéressants dans nos montagnes (et aussi des notes sympas sur la difficulté de les prévoir).

j'en ai vu passer plusieurs sur le stratus,
et concernant le sujet discuté ici celui-ci est pas mal:
https://www.meteosuisse.admin.ch/home/actualite/meteosuisse-blog.subpage.html/fr/data/blogs/2020/11/der-hochnebel-und-seine-obergrenze-n-.html

bonne lecture,
Sylvain

Re: Mer de nuage et inversion de température
Auteur : nenessed [133 posts]
Date: 12/01/2021 19:04

Beaucoup de monde au dessus de 1500m qui contribue au réchauffement de l'environnement de façon non négligeable ..CQFD !! :)

Re: Mer de nuage et inversion de température
Auteur : BertrandR [2 posts]
Date: 12/01/2021 22:52

Bonjour,
Il y a bien une inversion de température. Il y a en fait 2 couches d'air bien distinctes: une sous le nuage bas et jusqu'au sommet du nuage et une deuxième qui est au-dessus. Lorsque l'on est dans la couche du bas, le gradient de température existe toujours et varie avec l'altitude: par exemple, dimanche après-midi, la température étaient d'environ 1°C en fond de vallée vers Grenoble à 200m d'altitude, plus on montait, plus la température diminuait (ce qui est normal, environ 1°C de perte tous les 120/150m) pour arriver au point le plus froid, c'est à dire en haut du nuage marquant la couche d'inversion (environ -11°C vers 1600m d'altitude). Juste au-dessus, la température étaient nettement supérieure, avec environ -3/-4°C vers 1800m d'altitude et une hygrométrie faible inférieure à 50%. Ensuite, plus on monte, plus la température diminue de nouveau, comme ce fut le cas sous le nuage.
Donc, oui, le nuage marquait bien une délimitation très nette de température entre 2 couches d'air aux caractéristiques bien distinctes! Ce qui compte, ce n'est pas la température à la base de la couche inférieure qu'il faut prendre, mais celle dans le nuage! Lorsque cette couche d'air froid est très mince, effectivement, la température en fond de vallée n'est pas très éloignée de celle du nuage (brouillard ou stratus) et elle est donc sensiblement inférieure à celle régnant juste au dessus du nuage, au soleil. Par contre, lorsque l'on a un flux de nord, le brassage en basse couche est meilleur et la couche d'inversion, est, pour le coup, bien épaisse (près de 1500m ce lundi et dimanche et le nuage marquant l'inversion n'est d'ailleurs plus un stratus mais un stratocumulus: pour le nom du nuage, là je dis peut-être une bêtise :~ ), la température prise en fond de vallée en bas de la couche d'inversion est donc très différente de la température prise en haut de celle-ci, ce qui peut changer la perception des choses... :wink:
Je tiens d'ailleurs à faire remarquer que ce que beaucoup appelle de la "crasse ", lorsque nous avons une inversion sans nuage bas, c'est à dire ensoleillée à toutes altitudes, correspond en fait à de la "brume de condensation" marquant le passage entre l'air plus froid et plus humide en basse couche et l'air plus doux et bien plus sec au-dessus, même si effectivement des polluants peuvent s'y glisser, de façon plus ou moins importante suivant la situation météo.

Re: Mer de nuage et inversion de température
Auteur : Jean-Claude BROCARD [257 posts]
Date: 13/01/2021 00:41 [Edité: 13/01/2021 00:46]

BertrandR a dit :
par exemple, dimanche après-midi....... plus on montait, plus la température diminuait ..... pour arriver au point le plus froid, c'est à dire en haut du nuage marquant la couche d'inversion (environ -11°C vers 1600m d'altitude). Juste au-dessus, la température étaient nettement supérieure, avec environ -3/-4°C vers 1800m d'altitude et une hygrométrie faible inférieure à 50%......Donc, oui, le nuage marquait bien une délimitation très nette de température entre 2 couches d'air aux caractéristiques bien distinctes!


Peut-être...En tout cas, étant en montagne entre 1400 et 2200m ce dimanche en milieu de journée, je n'ai pas du tout ressenti cette "brusque augmentation de chaleur" de -11° à -4° (+7°!) entre 1600m et 1800m...
Je me souviens même d'avoir remis mon anorak à 1850m à cause du vent plus froid.

Merci à Clément et sylvain pour les liens très intéressants.

Re: Mer de nuage et inversion de température
Auteur : ventus2 [128 posts]
Date: 13/01/2021 07:54

BertrandR a dit :Bonjour,
(près de 1500m ce lundi et dimanche et le nuage marquant l'inversion n'est d'ailleurs plus un stratus mais un stratocumulus: pour le nom du nuage, là je dis peut-être une bêtise :~ ),.



Tu as raison, c'est bien un stratocumulus

Re: Mer de nuage et inversion de température
Auteur : BertrandR [2 posts]
Date: 13/01/2021 14:11 [Edité: 13/01/2021 14:14]

Je cite Jean Claude:
"Peut-être...En tout cas, étant en montagne entre 1400 et 2200m ce dimanche en milieu de journée, je n'ai pas du tout ressenti cette "brusque augmentation de chaleur" de -11° à -4° (+7°!) entre 1600m et 1800m...
Je me souviens même d'avoir remis mon anorak à 1850m à cause du vent plus froid.

Merci à Clément et sylvain pour les liens très intéressants." fin de citation

Si on en croit les relevés météo, en tout cas dans la région de Grenoble, on a bien cette différence de température et donc d'inversion au niveau du nuage: Par exemple, dimanche 10 janvier, on avait environ 0°c au Versoud à 200m d'altitude, entre -4 à -5°C vers 900m d'altitude et près de -10°c en plein dans le nuage aux Allières à 1450m d'altitude à la mi-journée. Par contre, juste au dessus vers 1800m d'altitude à Chamrousse, on relevait 0°C et près de -5°C, à la Croix à 2250m d'altitude! C'est assez cohérent, avec ce que j'avais indiqué. :wink:
Attention, de ne pas confondre ressenti et température réelle: une température négative avec une hygrométrie faible, sans vent et en plein soleil est nettement plus agréable que des températures douces dans une situation humide et ventée...
Pour l'observation des températures voir ce site:
https://www.romma.fr/
celà ne vaut pas un radiosondage, mais c'est assez intéressant pour avoir plein d'infos météo sur le massif alpin.

Ps: je ne suis plus au point pour faire les citations (il y a trop longtemps que je n'ai plus utilisé le site), si vous pouviez me rappeler la démarche à suivre. :ill:

Aller à la page : Précédente 1 2

Sujets connexes
Répondre
Le forum est réservé aux membres. Envie de contribuer ? Créez un compte et connectez vous !