Accueil > Forums > Divers montagne > Mer de nuage et inversion de température

Aller à la page : 1 2 Suivante

Mer de nuage et inversion de température
Auteur : Jean-Claude BROCARD [257 posts]
Date: 11/01/2021 18:52

On dit que la mer de nuages est crée par une accumulation d'air froid en vallée, alors que l'air en altitude est plus chaud (inversion de température).
Or, en regardant les températures sur Meteoblue, je remarque pour aujourd'hui une température de 0° à Grenoble, et -4° à Chamrousse: Il n'y a donc pas d'inversion de température ?
J'ai été plusieurs fois en montagne ces jours, et on sent bien qu'il fait plus froid en altitude.
Alors, pourquoi cette mer de nuages vers 1500m ?

Re: Mer de nuage et inversion de température
Auteur : Vinchy [128 posts]
Date: 11/01/2021 19:03

Effectivement j'ai aussi noté qu'en ce moment pas de phénomène d'inversion !

Re: Mer de nuage et inversion de température
Auteur : manu [597 posts]
Date: 11/01/2021 21:46 [Edité: 11/01/2021 21:47]

la température est prise à l'ombre, mais en haut il fait soleil :wink:

Re: Mer de nuage et inversion de température
Auteur : Seb [35 posts]
Date: 11/01/2021 22:12

C'est un complot... je ne vois que ça... je pense qu'il faut financer un documentaire en crowd-funding qui rétablira vite fait la réalité :D

Blague à part, de ce que j'ai compris (mais je ne suis pas climatologue), une mer de nuage est générée par une couche d'air où le gradient de température est positif (croît avec l'altitude) ou seulement nul (température constante). Ces jours-ci, nous sommes plutôt dans le 2ème cas : comme c'est la température réelle au soleil qui compte pour ce phénomène (pas la valeur "standard à l'ombre"), on doit être proche d'un gradient nul aux alentours de 2000m.

Que les spécialistes du climat me corrigent (Et que les complotistes me crucifient) si je me trompe...
Bon ski !!

Re: Mer de nuage et inversion de température
Auteur : jpc [1170 posts]
Date: 11/01/2021 23:05 [Edité: 12/01/2021 12:10]

Sauf erreur, la température annoncée par MeteoFrance est celle relevée sous abri (du vent et du soleil direct) car il s'agit de mesurer la température de la masse d'air (pas celle ressentie en étant exposé au soleil ou au vent).

Re: Mer de nuage et inversion de température
Auteur : Jean-Claude BROCARD [257 posts]
Date: 12/01/2021 00:00

Seb a dit :une mer de nuage est générée par une couche d'air où le gradient de température est positif (croît avec l'altitude) ou seulement nul (température constante)
Improbable, s'il n'y a pas de différence de température, qu'est-ce qui crée une couche de nuage à cet endroit pilutôt qu'à un autre ??

Re: Mer de nuage et inversion de température
Auteur : Jean-Claude BROCARD [257 posts]
Date: 12/01/2021 00:16

Seb a dit :c'est la température réelle au soleil qui compte pour ce phénomène (pas la valeur "standard à l'ombre"), on doit être proche d'un gradient nul aux alentours de 2000m.

La "température réelle au soleil" tient de la légende urbaine...
On cherche à mesurer la température DE L'AIR, il ne faut donc pas que le thermomètre soit exposé au soleil, sinon on mesure la température à l'intérieur du thermomètre, chauffé par effet de serre à l'intérieur de ses parois en verre ou en plastique (c'est de la physique).
J'ai déjà entendu des personnes affirmer qu'elles avaient relevé une température de 65° sur le thermomètre de leur jardin en Isère :D :D Pas étonnant...

Seb a dit :on doit être proche d'un gradient nul aux alentours de 2000m.

Pourquoi 2000m ??
La couche est à 1500m , et à 1650m , on est au soleil.

Re: Mer de nuage et inversion de température
Auteur : Seb [35 posts]
Date: 12/01/2021 00:25

Pas besoin d'être aussi impitoyable. Je voulais dire le gradient tent à s'annuler plus haut que la couche de nuage (qui était certes à 1500m environ ce week end) et à devenir nul ou positif (le gradient hein ?). Et l'impression qu'ont certains récemment c'est que l'on a bien une inversion mais pas avec des différences aussi fortes que d'habitudes entre basse et haute altitude. Un gradient presque nul m'est avis, et je ne pense pas qu'il soit annulé juste au dessus des nuages.
Pour la création de la couche de nuages, voir là :
https://www.meteocontact.fr/pour-aller-plus-loin/les-inversions-thermiques
https://fr.wikipedia.org/wiki/Couche_d%27inversion
http://www.meteo-centre.fr/blog/quest-ce-que-linversion-de-temperature/

En fait, en cherchant un peu on trouve des explications plus éloquentes que le comptoir du commerce et du ski. Comme j'ai dit j'y connais pas grand chose hein, pas taper alors

Re: Mer de nuage et inversion de température
Auteur : Seb [35 posts]
Date: 12/01/2021 00:36

Ah oui, et au fait : ok pour le problème du thermomètre au soleil... mais l'air au soleil est quand même plus chaud que l'air à l'ombre n'est-ce pas ? (il emmagasine de l'énergie lui aussi, y a pas de raison)

Re: Mer de nuage et inversion de température
Auteur : ventus2 [128 posts]
Date: 12/01/2021 07:43

Seb a dit :Ah oui, et au fait : ok pour le problème du thermomètre au soleil... mais l'air au soleil est quand même plus chaud que l'air à l'ombre n'est-ce pas ? (il emmagasine de l'énergie lui aussi, y a pas de raison)
Non , l'air au soleil et l'air a l'ombre ont exactement la même température..
L'air est très bon isolant!!
Ce qui réchauffe l'air c'est le contact avec un sol chaud, et un brassage ....

Re: Mer de nuage et inversion de température
Auteur : Seb [35 posts]
Date: 12/01/2021 09:40

d'accord, dans le cas récent alors, qu'est-ce qui crée cette absence de gradient négatif de température alors ? pourquoi a-t-on une mer de nuage avec des témpératures (en apparence) plus froides en altitude ?

Re: Mer de nuage et inversion de température
Auteur : Sastrugi [3 posts]
Date: 12/01/2021 09:56

Juste rapidement, deux-trois éléments de réponse (débat).

L'inversion des températures est souvent visible lorsque, par exemple, l'on prend et compare deux stations situées à des altitudes différentes. C'est bien une réalité, bien connue :-) Elle favorise l’apparition d'un brouillard (l'air froid condense plus vite), et avec des concentrations de polluant plus importantes... De même, lorsque l'on monte au Col de Vence, il n'est pas rare d'observer depuis sa voiture des températures plus élevées au Col de Vence.

Après, cette inversion disparait souvent au matin, progressivement dans la journée, voire plus rapidement encore si une bonne ventilation est là. Dans le creux des vallées, les nuages peuvent perdurer encore un peu, même si l'inversion disparait, plus encore avec les pollutions qui favorisent les condensations et le maintien des nuages (que l'on nomme stratus thermiques ou brouillard d'inversion). Par ailleurs, le brouillard disparait depuis sa base, avec le réchauffement du sol (le haut des nuages disparait à la fin), et donc la couche de nuage peut se conserver si l'inversion n'est pas strictement au niveau du sol, mais 100 m au-dessus par exemple.

Ensuite, et pour avoir un peu travaillé sur les gradients dans les Alpes du nord (je peux retrouver un lien au besoin pour accéder à une petite publication), la diminution des températures (gradient) est le cas le plus fréquent, le plus général, et le gradient mensuel moyen varie selon la saison, de mémoire, de 0.45 (hiver) à 0.65°C (été) pour une élévation de 100 m.

Re: Mer de nuage et inversion de température
Auteur : Seb [35 posts]
Date: 12/01/2021 10:07

Super, merci ! Et par rapport à la question initiale en haut de ce fil ? (mer de nuage malgré des températures plus froides en altitude)

Re: Mer de nuage et inversion de température
Auteur : ventus2 [128 posts]
Date: 12/01/2021 10:37

Pour avoir formation de nuages il faut surtout que la temperature soit au point de rosee ..

Re: Mer de nuage et inversion de température
Auteur : Jean-Claude BROCARD [257 posts]
Date: 12/01/2021 11:11

Seb a dit :Pas besoin d'être aussi impitoyable.

Excuse moi si j'ai eu l'air impitoyable :lol:
Je cherche juste à comprendre assez précisément l'origine du phénomène.
Et j'en ai profité pour expliquer que la "température au soleil" comme la conçoivent beaucoup de personnes n'existe pas en réalité. L'air circule entre l'ombre et le soleil à la même température, comme le dit d'ailleurs Ventus2. C'est le rayonnement qui nous chauffe directement, quand on est exposé au soleil. Le sol est également chauffé par le rayonnement solaire, de la même façon.

Aller à la page : 1 2 Suivante

Sujets connexes
Répondre
Le forum est réservé aux membres. Envie de contribuer ? Créez un compte et connectez vous !