Accueil > Forums > Aidez moi à choisir > Atomic Acces pour le ski de rando ?
Atomic Acces pour le ski de rando ?
Auteur : Odile_Aravis [1 post]
Date: 08/12/2020 20:30

Bonjour,

Je cherche à m'équiper pour le ski de rando.

J'ai une paire d'Atomic Access (100mm au patin, 161 cm) que j'adore et qui sont encore en bon état. J’ai un budget limite et dans un souci d’économie, on m’a conseillé de monter des fixes de rando dessus (type Alpiniste Marker 9).

Je fais 1.60 m et 60 kg, j’ai un bon niveau de ski.

On m’a dit que les Acces était fort large et que cela allait compliquer la montée surtout sur les pentes raides et verglacées.

Me conseillez -vous de convertir mes Atomic Access pour le ski rando?

Merci

Re: Atomic Acces pour le ski de rando ?
Auteur : ski acro [175 posts]
Date: 08/12/2020 22:47 [Edité: 08/12/2020 22:48]

Cotes du Atomic Access (2014), ski de piste all-mountain :

Taille : 161 cm
Spatule 127.5 mm
Patin 100 mm
Talon 119.5 mm
Poids : 3400 g la paire

Le ski présente un rocker assez présent (20% en spatule et 10% en talon), avec un flex plutôt souple, ce qui le prédestine à celles et ceux qui ont un style coulé et typé surf, pas trop nerveux pour attaquer méchamment dans la pente. C'est plutôt un ski destiné à la neige poudreuse et aux neige douces et souples, moins à l'aise sur la neige dure ou le carrelage.

En montée comme tous les skis très larges (j'ai une paire de freerando en 114 mm de large au patin), on est parfois embêté si on doit monter dans des traces étroites et gelées. Le fort porte-à-faux que procurent des skis très larges fait que les articulations des genoux sont plus fortement sollicités en angulation qu'avec un ski plus étroit (j'ai une autre paire en 90 mm de large au patin). Le poids, la largeur accrue et le porte-à-faux ne facilitent pas la montée, surtout en montée dans des dévers gelés. Il faudra donc sortir les couteaux à glace plus tôt qu'avec un ski étroit qui accroche mieux la pente à la montée. Les dents avals des couteaux à glace ont tendance à moins accrocher si la pente est raide avec un ski large au patin, à cause du porte-à-faux plus important.

Le flex du collier des chaussures joue aussi un rôle dans l'accroche du ski dans la pente : un collier rigide favorise mieux la prise de carre tandis qu'un collier souple sera un peu moins efficace dans l'angulation (jeu latéral du tibia plus important).

Si le budget est serré et par soucis d'économie, pourquoi pas. Ne pas oublier des couteaux à glace et les peaux dans le budget final avec les fixations de randos. Quitte à changer plus tard pour des vrais skis de rando larges mais surtout bien plus légers tout en conservant les fixations + chaussures et en retaillant éventuellement les peaux.

Le seul bémol concerne le reperçage des skis pour y fixer les nouvelles fixations Marker Alpinist 9. S'assurer que les trous laissés par les fixations de piste soient assez éloignés de ceux des fixations de rando afin d'assurer encore une bonne intégrité mécanique au ski. Si les anciens et les nouveaux trous sont trop proches les uns des autres, le risque d'arracher la fixation de rando n'est pas négligeable, même pour un gabarit léger :wink:

Re: Atomic Acces pour le ski de rando ?
Auteur : chaouen [40 posts]
Date: 09/12/2020 19:01

J’ai eu ces mêmes skis montés avec des diamir freeride (et des peaux non taillées au ski! avec crochet arrière) pendant 2 ans en rando (je pratique pourtant 90% du temps en rando et 10% sur piste). Bon le coup des peaux non taillées (budget oblige, c’étaient mes anciennes peaux) évidemment c’est un calvaire ????! Tout dépend de ton niveau sur piste, de ta caisse en rando et du ratio piste/rando que tu vas privilégier. Si tu envoies fort (des figures de temps en temps par exemple. ce sont des bi spat quand même, c’est pas pour rien, si ce n’est pour faciliter le pivot) et que tu ne comptes pas taper plus de 1000-1200m de dénivelé, monte des fix à plaque (à butée avant et non pin), genre diamir eagle, marker baron/duke, etc.... Après tu peux gagner entre 500g voire 1kg la paire avec des fix à pin mais on en revient toujours à l’utilisation que tu vas en faire.... Dans tous les cas, ce sont des skis faciles et bien tolérants, sympas pour la poudre, la trafolle et la croûte mais sur le béton et le carrelage c’est pas son domaine! De quoi effectivement transpirer dans les gros dévers gelés sans couteaux ou en descente de couloirs gelés (ils sont trop souples et les Rockers trop long pour ça. Il te reste peu de surface d’accroche du coup). Un dernier conseil: surtout pas de peaux à crochets arrière sur des bi spatulés sans encoche!! Sinon tu es bon(ne) pour remettre en place ton crochet à chaque conversion!

Sujets connexes
Répondre
Le forum est réservé aux membres. Envie de contribuer ? Créez un compte et connectez vous !