Accueil > Forums > Neige & avalanches > plaques à vent en versants N Aravis
plaques à vent en versants N Aravis
Auteur : adrien [1 post]
Date: 14/02/2017 22:34

Bonjour à tous,
un rapide retour d'(mauvaise) expérience pour illustrer le travail important du vent ces derniers jours.
J'ai été pris par une plaque à vent avec un comparse le 12/02/17 à 15h dans le canyon sous la Pierre du Mont Blanc (orienté NW, alt 1700m). Cassure de 30-40cm, nous avons dévalé environ 100m de D-. Pas d'ensevelissement (merci ABS).

Le BRA indiquait risque 2, et évoquait des zones de fragilité dans les parages des cols et crêtes au delà de 2200m, aucun signe objectif de dépot important à l'entrée de ce canyon, la neige etait dure sur les 50m de déniv avant la plaque.

Je viens de prendre connaissance de l'avalanche de la combe à Marion, survenue +/- dans les mêmes orientations et au même moment, et souhaitais juste ajouter ce rapport illustrant le probable "minage" des versants N du massif sous l'effet du vent à dominante Sud des dernières semaines, même à basses altitudes.

Bon ski à tous

Re: plaques à vent en versants N Aravis
Auteur : jiel [89 posts]
Date: 15/02/2017 03:09

Merci pour cette info !

Dans un canyon, n'y a-t-il pas des "crêtes" de chaque côté ?
En tout cas cette aventure te permettra d'être plus attentif à l'avenir :wink:

Et ne compte pas trop sur l'Airbag !!!

Je te souhaite une bonne continuation avec plein de belles randos :)

Tu n'as pas rédigé de compte-rendu ?
D'où descendiez-vous ?

Re: plaques à vent en versants N Aravis
Auteur : jam
Date: 15/02/2017 13:01

Des détails de l'avalanche de la combe à marion?
Ca semble être arrivé dans la partie basse 1900m?

Re: plaques à vent en versants N Aravis
Auteur : Arnaud [12 posts]
Date: 15/02/2017 13:17

J'ai également fait partir ce même jour (dimanche 12 Février) un plaque (une dizaine de mètres de large sur 30-40m de long) dans la combe de la Blonnière. Pas très épaisse (20 -30cm) mais dans une pente faible d'orientation NW (je ne suis même pas sur qu'il y avait les 30°). C'était à environ 1900m en rive gauche (quasiment au pied des falaises).
Le risque 2 annoncé ce jour là me semble bien ''optimiste'' aux vues des accidents tragiques survenus ce jour dans le massif, ainsi que des comptes-rendu qui font rapport de déclenchement.

Re: plaques à vent en versants N Aravis
Auteur : adrien
Date: 15/02/2017 13:45

@ jiel:
descente depuis le col N des Pointes longues (au dessus du Reposoir) via la Pierre du Mont Blanc. 100m de dénivelé plus bas se trouve le canyon en question, bien caractéristique sur l'IGN, orienté NW

Re: plaques à vent en versants N Aravis
Auteur : yann
Date: 15/02/2017 15:08

Le nombre d'accident de ce week end dans toutes les Alpes et en particulier dans les aravis semble montrer une sous estimation du risque par les rédacteurs du BRA. Cela montre une fois de plus que la lecture de ce bulletin ne doit être qu'informative et qu'il ne faut en aucun cas le prendre à la lettre. Dans un sens comme dans l'autre.....bref avec le BRA on est parfois plus proche de l'horoscope que du théorème de pythagore

Re: plaques à vent en versants N Aravis
Auteur : Skibus
Date: 15/02/2017 15:25

D une couche a l'autre tous est diferant d un jour a l autre aussi suivant l épaisseur de neige de la pente de la température du vent pas besoin de sortir de saint' sûr ou de faire un tas d'experience pour existé les soi disant spécialiste nous prennent vraiment pour des neuf neu

Re: plaques à vent en versants N Aravis
Auteur : ZaK [115 posts]
Date: 15/02/2017 16:44

Bonjour, j'ai lu dans un CR il y a quelques jours les observations d'un skieur sur une coupe du manteau. Il mentionnait une couche de gobelets de 30 à 40 cm. J'imagine - sans doute à tort - que la couche fragile est forcément fine mais est-ce vrai ? Une couche de neige aérée et sans cohésion de 30/40 cm peut-elle aussi faire office de couche fragile avec déclenchement d'un écoulement de la plaque ? Merci

Re: plaques à vent en versants N Aravis
Auteur : bruno74 [83 posts]
Date: 15/02/2017 17:16

Skibus a dit : pas besoin de sortir de saint' sûr à ski pareil c'et pas fo

Re: plaques à vent en versants N Aravis
Auteur : AnonymousForEver
Date: 15/02/2017 17:56

Skibus a dit :D une couche a l'autre tous est diferant d un jour a l autre aussi suivant l épaisseur de neige de la pente de la température du vent pas besoin de sortir de saint' sûr ou de faire un tas d'experience pour existé les soi disant spécialiste nous prennent vraiment pour des neuf neu

Avant de sorti de saint sur il fait déjà y rentrer... Alors reprenons les rudiments comme en 6ème.
_Des phrases courtes.
_Une idée par phrase.

Et avec un minimum de ponctuation ça rend le texte plus compréhensible et les idées passent mieux.

Re: plaques à vent en versants N Aravis
Auteur : Heuuu [9 posts]
Date: 15/02/2017 19:17

Et sinan vous voulez pas le lacher un peu skibus ? Merci

Sinon oui bien sur 40cm de gobelets constituent une couche fragile et donc potentiellement un plan de glissement.

Re: plaques à vent en versants N Aravis
Auteur : _pierre_ [702 posts]
Date: 16/02/2017 04:35 [Edité: 16/02/2017 04:55]

.

Re: plaques à vent en versants N Aravis
Auteur : Alain Duclos [582 posts]
Date: 16/02/2017 07:29

ZaK a dit :Une couche de neige aérée et sans cohésion de 30/40 cm peut-elle aussi faire office de couche fragile avec déclenchement d'un écoulement de la plaque ?
Oui.
On peu même dire que, plus une couche fragile est épaisse, plus elle a de chances d'être continue. La probabilité de déclencher une vaste plaque est alors plus importante. C'est ce que l'on observe beaucoup en ce moment. Par exemple ici :
http://www.data-avalanche.org/listAvalanche/1486914757574

Heuuu a dit :plan de glissement.
Concept erroné : une plaque part nécessairement sur une couche fragile, dans laquelle se sont produites amorce, puis propagation de rupture. C'est ce qui permet les déclenchements à distance, le glissement de très vastes plaques au passage d'un seul skieur, etc.
Seule exception : les glissements de plaques de fond, directement sur le sol, sans couche fragile.
Le "plan de glissement" est en fait la surface dure que l'on observe presque toujours APRES le glissement d'une avalanche. Le lissage par le passage de quelques tonnes de neige fonctionne généralement assez bien :wink:

Sujets connexes
Répondre

Nom
Email
Sujet


biggrin smile sad eek confused cool mad razz lol ill evil rolleyes wink redface happy lost
Recevoir les réponses par mail


Oui, c'est ça ! (cliquez dans le carré)