Accueil > Forums > Neige & avalanches > Dresser ma chienne à la recherche de victime d'avalanche

Aller à la page : Précédente 1 2

Re: Dresser ma chienne à la recherche de victime d'avalanche
Auteur : bob
Date: 14/01/2014 10:15

C'est vrai qu'il y a moins de problèmes si on met des chiens mâles ensembles : bagarres, dominance à tout va...

En plus je me trompe peut être mais ça doit être plutôt rare qu'il y ait beaucoup d'équipes cynophiles sur une avalanche, non ? Déjà que la plupart des stations n'ont pas de chiens sur place...

Re: Dresser ma chienne à la recherche de victime d'avalanche
Auteur : Jojo
Date: 14/01/2014 10:36

ju69 a dit :rien ne t'empêche de monter ton chien pour le plaisir.

Merci pour le déterrage, j'ai bien ri...

Re: Dresser ma chienne à la recherche de victime d'avalanche
Auteur : olivier
Date: 14/01/2014 12:50

Et si c'est le chien qui est sous l'avalanche ?

Re: Dresser ma chienne à la recherche de victime d'avalanche
Auteur : Gusss [67 posts]
Date: 14/01/2014 14:13

il faut l'équipé(e) d'un DVA ! :D

Re: Dresser ma chienne à la recherche de victime d'avalanche
Auteur : gueyte armand
Date: 22/09/2019 16:59

il n y a pas que l annena qui valide le dressage d un chien d avalanche,surtout qu il ne sont pas dans le standard de la federation canine avec les criteres de recherche international.il ya des clubs canins qui propose l apprentisssage de recherches comme les chiens d avalanches,chiens pisteurs (recherche de personnes perdu) victimes de decombres (suite à des tremblements de terre ou explosion ).
je fais parti d un club et je vais attaquer bientot la formation de mon chien avec eux pour la recherche de victimes d avalanches. je suis sur le 05

Re: Dresser ma chienne à la recherche de victime d'avalanche
Auteur : bens [567 posts]
Date: 24/09/2019 18:49

Question "bête" :wink: est-ce que la recherche avec un chien n'est pas moins efficace qu'une recherche avec DVA ?
Du coup est-ce que l’intérêt n'est pas limité aux recherches de personnes non équipées (station ou randonneurs imprudents)
avec un temps d'intervention (au moins pour les randonneurs) qui rend les chances de survie extrêmement faibles ?

Concrètement sait-on combien de personnes ont pu être sauvées grâce aux chiens ?

@Thomas69 : ta chienne une fois dressée pourra peut-être trouver ta trace dans l'avalanche mais quelle chance qu'elle puisse te sortir de là sans aide extérieure ?
Est-ce que ça n'est pas une fausse sécurité qui pourrait t'inciter à déplacer vers le haut le curseur risque ?


J'ai assisté à une démo de recherche avec chien il y a quelques mois et j'ai été impressionné par l'aptitude du chien à détecter à travers la neige. C'est aussi une belle relation entre le maitre et son chien.

Mais pour autant ça me semble bien peu utile pour notre pratique de ski de rando...

Re: Dresser ma chienne à la recherche de victime d'avalanche
Auteur : Pascal
Date: 25/09/2019 07:52

@bens

L'utilité du chien d'avalanche, c'est le gain de temps qu'il permet pour la localisaton des victimes. Même bien entraîné, un humain avec un DVA, y met plus de temps. Et le temps est un facteur critique ( voir ici https://fr.wikipedia.org/wiki/Avalanche#/media/Fichier:Avalanches_CourbeDeSurvie_2010.jpg ).
Les chiens sont entraînés à être transportés en hélicoptère et à winchés avec leurs maîtres. L'hélicoptère localise au survol de la zone avec un dva spécial et un appareil Recco, les zones où les victimes se trouvent. Ensuite les chiens atterissent, puis on dégage les victimes et leur porte les premiers secours et on les évacue pour soins et observation.
Et même en randonnée à ski, ça sauve des vies. C'est même l'idée de départ. Tout ce dispositif n'empêche pas d'être toujours équipé de son DVA, pelle et sonde sans oublier la trousse de premier secours. Car si avalanche, ce sont nous les randonneurs qui donnons l'alarme et commençons la recherche et le dégagement. Et ça aussi ça sauve des vies.

Bon ski[AT]tous

Re: Dresser ma chienne à la recherche de victime d'avalanche
Auteur : bens [567 posts]
Date: 25/09/2019 10:57

Pascal a dit :Et même en randonnée à ski, ça sauve des vies
Tu as des exemples ou des chiffres ?

Re: Dresser ma chienne à la recherche de victime d'avalanche
Auteur : Pascal
Date: 25/09/2019 14:52

@bens,

je parle de ce que j'ai vu. Sur place.

Bon ski[AT]tous

Re: Dresser ma chienne à la recherche de victime d'avalanche
Auteur : Pascal
Date: 25/09/2019 14:59

@bens

Sinon la fondation Petzl a fait paraître un document concernant l'accidentologie alpine. Il y a quelques lignes concernant les moyens cynophiles.
https://www.petzl.com/fondation/projets/accidentologie-sport-montagne?language=fr
Statistiquement, on peut dire que le chien d'avalanche est un des instruments parmi ceux du sauvetage en montagne.
Quand on obtient les chiens, c'est effectivement plus rapide de trouver les ensevelis. Ou de s'assurer qu'il n'y personne sous le cône d'avalanche.

Bon ski[AT]tous

Re: Dresser ma chienne à la recherche de victime d'avalanche
Auteur : bens [567 posts]
Date: 25/09/2019 17:47

Pascal a dit :Statistiquement, on peut dire que le chien d'avalanche est un des instruments parmi ceux du sauvetage en montagne
Oui c'est un des instruments du sauvetage (dont je comprends très bien l'intérêt quand la victime n'a ni DVA ni Recco, en station notamment)

Mais c'est le "statistiquement" qui m'intéressait et là dessus je ne trouve strictement rien.

Re: Dresser ma chienne à la recherche de victime d'avalanche
Auteur : Pascal
Date: 25/09/2019 19:25

@bens

bens a dit :Pascal a dit :Statistiquement, on peut dire que le chien d'avalanche est un des instruments parmi ceux du sauvetage en montagne
Oui c'est un des instruments du sauvetage (dont je comprends très bien l'intérêt quand la victime n'a ni DVA ni Recco, en station notamment)

Mais c'est le "statistiquement" qui m'intéressait et là dessus je ne trouve strictement rien.


Il me faut rectifier, le chien est un accélerateur de recherche, pour parler un peu rudement.
On a pour la recherche et le sauvetage toujours besoin du reste de l'équipement. Si les ensevelis en hors-piste ou rando, n'ont pas de DVA, ils ont pris un risque énorme et sans chiens il est difficile de faire du sauvetage en temps utile. Il peut arriver qu'on n'obtienne pas les chiens, en ce cas on sonde en collectif tout le cône d'avalanche ce qui ne sauve plus personne vu le temps necéssaire, par exemple. Si les ensevelis ont un DVA, on les localise tous beaucoup plus vite avec les chiens qu'avec les DVA. Si on n'obtient pas les chiens pour ce faire. c'est alors depuis l'hélico en survol avec DVA et Recco et ensuite à la main sur le terrain d'après les indications du pilote.

En station c'est Recco avec l'hélico au survol puis sondage ciblé ( si possible avec les chiens pour gagner du temps ) et si pas de chiens, ensuite sondage collectif.

Rappel, en randonnée ou en hors-piste, toujours la trilogie DVA au corps allumé et testé, pelle et sonde dans le sac à dos. Sans oublier la trousse de premier secours et le téléphone mobile chargé. Le Recco est un plus mais le plus efficace est le DVA pour se faire repérer par les secours.

Voilà

Bon ski[AT]tous

Aller à la page : Précédente 1 2

Répondre

Nom
Email
Sujet


biggrin smile sad eek confused cool mad razz lol ill evil rolleyes wink redface happy lost
Recevoir les réponses par mail


Oui, c'est ça ! (cliquez dans le carré)