Accueil > Articles > Matériel > TwoNav Anima, test du dernier né de chez CompeGPS

« TwoNav Sportiva au banc d'essai

TwoNav Anima, test du dernier né de chez CompeGPS

Par Jeroen, le 03.09.14

La gamme GPS de chez CompeGPS évolue. Dernier né, le TwoNav Anima est un GPS outdoor compact qui a tout pour plaire sur le papier. J'ai pu obtenir un exemplaire de test quelques jours avant son lancement au public qui a eu lieu le 02 septembre 2014. Je vous livre mes premières impressions.


Ouverture de la boite


Le Boitier GPS, avec une taille assez compacte de 112 x 63 mm et de 23 mm d'épaisseur il se prend facilement en main et rentre facilement dans la poche. La fabrication est soignée, la coque plastique d'un joli bleu acier fait bien finie. Les 4 boutons POWER, PAGE, + et - sont bien intégrés et fonctionnent bien. Ils sont suffisamment durs pour ne pas pouvoir être enfoncés alors que le GPS est dans la poche ou dans le sac. L'ensemble est de bonne facture et donne une impression de robustesse (je ne me suis pas amusé à le faire tomber pour vérifier...).

Coté connectique, la tranche inférieure de l'appareil est dotée d'un port MicroUSB permettant la charge et la connexion au PC. Ce port est fermé par une trappe caoutchouc sensée assurer l'etancheité, un peu pénible à ré-emboiter. Un câble USB/MicroUSB est fourni ainsi qu'un adaptateur Secteur/USB débitant 2 ampères sous 5V. Seul bémol, la forme du connecteur MicroUSB fourni n'est pas compatible avec la forme du boitier GPS ce qui nécessite de forcer un peu pour réaliser la connexion.

La trappe arrière s'ouvre facilement et permet de recevoir une batterie Li-Ion de 3.7V de capacité 1430 mAh ainsi qu'une carte MicroSD de capacité max 32 GB.

La boite contient en plus un support de fixation sur guidon (très pratique, s'installe en 1 minute) ainsi qu'un guide de démarrage rapide. En revanche, on aurait apprécié un système de verrouillage du GPS sur son support de fixation. C'est en effet plutôt facile d'accrocher une branche et d'égarer le GPS dans la nature. A défaut, on peut bricoler un système de sécurité à l'aide d'une dragonne (non fourni). La notice complète peut facilement se télécharger depuis le site de CompeGPS.


Première prise en main


Batterie en place, un appui long sur le bouton POWER et c'est parti. 30 secondes suffisent pour lancer le système et quelques secondes de plus pour fixer le signal GPS. C'est plutôt une bonne surprise.

L'écran tactile est assez réactif mais plutôt dur. Il ne suffit pas de l'effleurer pour déclancher l'action comme sur un smartphone : une petite pression est nécessaire. C'est un peu déroutant au début, surtout pour le déplacement des cartes (drag and drop), mais finalement on s'y fait vite et ce n'est pas particulièrement gênant.

La navigation dans les menus est assez fluide avec parfois une petite latence de quelques dixièmes de secondes à l'affichage. Le menu d'accueil est très clair et permet d'accéder à toutes les fonctions de façon assez intuitive.

Démarrer permet de lancer l'enregistrement GPS, soit sur un itinéraire libre, soit sur un itinéraire en mémoire (trace, route), soit en guidage routier, soit en suivant un programme d'entraînement avec le menu training (qui permet de se donner des objectifs de temps, de distance ou même d'attaquer une trace, c'est à dire de se confronter à un enregistrement antérieur).

Fichiers permet d'afficher et de gérer les différentes entités présentes en mémoire triées par type (Waypoints, traces, routes, cartes, Géocaching), ou permet d'ouvrir n'importe quel fichier compatible en naviguant directement dans l'arborescence.

Profil permet de définir le type d'activité pour adapter les pages de données (On a le choix entre randonnée, course à pied, VTT, Vélo de route, Voiture, Géocaching, Ski, Vol libre, Bateau).

Statut permet d'afficher une page résumant l'état de l'appareil : Etat du TripLog (ON/OFF) et de la connexion GPS (Acquisition (moins de 3 satellites), 50% (3 satellites), 66% (4 satellites), 83% (5 satellites) et 100% (6 satellites ou plus)), niveau du haut parleur, de la luminosité et de batterie restant (en %). Un clic sur chaque état permet de régler les paramètres liés.

Chercher permet de rechercher sur la carte des points caractéristiques (Adresses, POI, Simulation d'itinéraire, ...)

Config affiche le menu de configuration générale de l'appareil (Langues, unités, alarmes, option de calcul d'itinéraire, couleurs et curseurs, orientation et type de la carte, gestion de l'autonomie, calibration, ...

Carte affiche la carte, avec 3 types de rendu : 2D (vue plane de dessus), 3D (vue plane en perspective, pratique en suivi d'itinéraire car ça permet de voir plus loin), 3D+ (vue en relief et en perspective, ne sert pas à grand chose d'autant plus que le modèle DEM embarqué est assez mauvais).

En 2D le déplacement est assez fluide et l'affichage presque instantané. En 3D on sent déjà une petite latence dans le déplacement avec la carto IGN mais c'est encore très fluide avec la carto vectorielle en navigation routière et c'est bien le principal.
3D+ on atteint clairement les limites d'une utilisation confortable, quel que soit le type de carte.

Page affiche des pages entièrement paramétrables liées à l'activité en cours : par exemple une page de donnée avec le nombre de km parcourus, la distance à l'arrivée, la vitesse instantanée ou encore l'heure du crépuscule. Une page graphique avec l'altitude, le pourcentage de la route ou le profil altimétrique suivi, et enfin une page boussole avec le compas ou le cap. Il est possible de switcher entre ces pages par l'intermédiaire du bouton PAGE.


Sur le terrain

Rien ne vaut un test grandeur nature pour cerner les limites de l'appareil. Je suis donc parti faire deux petites boucle en VTT autour de Grenoble, vers la Cuche et le Rachais.

Test n°1 du TwoNav ANIMA (La Cuche)

Test n°2 du TwoNav ANIMA (Rachais)

L'enregistrement de trace est paramétrable. Format TRK, IGC ou GPX, intervalle TEMPS, DISTANCE ou Automatique. J'ai laissé les paramètres par défaut, qui dépendent du profil (ici VTT, un point tous les 10 mètres). Les résulttas passés à la moulinette VisuGPX sont visibles ci-contre.

Premier test (La Cuche) :

Denivelés :
Denivelé positif : 669 m
Denivelé négatif : 698 m
Altitude maxi : 926 m
Altitude mini : 221 m
Altitude moyenne : 586 m

Dates, durées & vitesses :
Date de début : mercredi 03 septembre 2014 11:32
Date de fin : mercredi 03 septembre 2014 12:58
Durée totale : 01h26m18s - dont 00h08m32s de pause
Vitesse moyenne (sans les pauses) : 8.7 km/h (1h17m46s de marche)
Vitesse ascensionnelle moyenne (sans les pauses) : 766 m/h (0h52m30s d'ascension)
Vitesse de descente moyenne (sans les pauses) : 1657 m/h (0h25m16s de descente)

On peut voir que le tracé est relativement précis, on note cependant un petit décalage par rapport à la route vers le lieu dit Trucherelle (dans la montée, à 600m d'altitude) et par rapport au sentier dans la descente, mais la forêt est vraiment dense à cet endroit, et pourtant à aucun moment le signal n'a été perdu même si visiblement il était un peu dégradé. C'est donc globalement très correct.

Le profil altimétrique est bien régulier, sans saccades, ce qui est bon signe. L'altimètre barométrique joue pleinement son rôle et l'estimation du dénivelé est correct.

Deuxième test (Rachais) :

Denivelés :
Denivelé positif : 535 m
Denivelé négatif : 521 m
Altitude maxi : 922 m
Altitude mini : 393 m
Altitude moyenne : 643 m

Dates, durées & vitesses
Date de début : samedi 06 septembre 2014 11:48
Date de fin : samedi 06 septembre 2014 13:04
Durée totale : 01h15m25s
Vitesse moyenne : 8.9 km/h
Vitesse ascensionnelle moyenne : 655 m/h (0h49m05s d'ascension)
Vitesse de descente moyenne : 1237 m/h (0h25m14s de descente)

Dans ce deuxième test, comme lors du premier on note de rares fois un petit décalage par rapport à route qui peut atteindre une vingtaine de mètres, pour le reste rien à dire.

Sur la route


J'ai pu tester l'appareil en mode routier, et même s'il ne fait pas le poids par rapport à un GPS routier dédié il s'en tire plutôt bien. Malgré l'écran plutôt petit la recherche d'adresse et plutôt facile. Il est aussi possible de sélectionner directement un point sur la carte. Les indications sont claires, le haut parleur assez audible.


Fonctions embarquées


Le GPS TwoNav Anima contient une boussole électronique ce qui permet d'avoir le cap, même à l'arrêt. Il n'est à priori pas possible de la désactiver (pas trouvé), c'est dommage car bien consommateur d’énergie.

Comme validé précédemment l'Anima contient aussi un Altimètre barométrique, ce qui est extrêmement appréciable pour obtenir des dénivelés fiables lors de l'enregistrement des traces. Celui-ci est couplé à l'altimètre GPS et donc n'a pas besoin d'être étalonné.

Accéléromètre enfin, utile pour ceux qui font du running pour avoir des stats fiables de distance instantanée.

Batterie/Autonomie


Le GPS est fourni avec une batterie Li-Ion de 1.430 mAh, mais il est possible de remplacer la batterie par deux piles AA (Le couvercle du boitier est alors différent et est en option)

Il existe 5 modes énergie. Pour chacun de ces modes le constructeur annonce les autonomies suivantes :
- Haute performance (Lum.100%, écran et GPS allumés en continu) : Non spécifié
- Standard (Lum.50%, mise en veille de l'écran, GPS allumé en continu) : 12 heures
- Basse consommation (Lum.25%, mise en veille rapide de l'écran, intervalle GPS de 30'') : 14 heures
- Survival (Lum.25%, mise en veille rapide de l'écran, intervalle GPS de 5') : 22 heures

J'ai fait quelques tests et je suis clairement en dessous. En mode standard, en enregistrement et suivi de trace, GPS souvent allumé pour vérifier la position ou regarder les stats, je suis tourne plutôt autour de 7 heures d'autonomie, 8 grand max. c'est largement satisfaisant pour des journées classiques mais ça peut poser des problèmes sur des journées plus longues. En test de navigation routière, écran allumé à 100%, je tourne plutôt autour des 4h30...

Mise à jour du 20/10/2014 :
Sur les 3 dernières sorties en conditions "réelles", en partant avec la batterie chargée à 100%, les performances sont les suivantes (mode standard).
- Sortie 10h avec consultation fréquente et suivi de trace : reste 22%
- Sortie 6h avec consultation fréquente carte et stats : reste 49%
- Sortie 9h avec consultation occasionnelle de la carte : reste 39%

Ces valeurs restent indicatives et n'ont pour but que de donner un ordre de grandeur de l'autonomie.

Processeur & mémoire


Le processeur tourne à 664 MHz et permet, on l'a vu, une bonne fluidité lors de l'utilisation des fond de cartes topographiques. C'est tout à fait satisfaisant pour une utilisation confortable en 2D topographique et en (faux) 3D vectoriel : si on ne va pas au delà, l'appareil est réactif et plutôt agréable à utiliser.

Côté mémoire, le GPS est doté d'une mémoire flash interne de 4GB et possède un lecteur de carte MicroSD pouvant autoriser des cartes jusqu’à 32GB. Vous n'aurez donc en théorie pas de problème de place.


Quelques bugs à signaler


J'ai eu quelques bugs passagers qui ne m'ont pas empêché d'utiliser le GPS, mais pour être complètement transparent je les signale. Le GPS n'a pas été reconnu lors de la 3ème ou 4ème connexion au PC (sous windows 7), il a fallu réinstaller le driver. Ça se fait en deux clics... pour qui s'y connait un peu. Le GPS a planté après une charge : complètement figé, impossible de reprendre la main. Heureusement il est possible de faire un Hard Reboot par appui long sur le bouton power, ce qui a corrigé le problème.

Pour conclure


Ce GPS ne nous a pas déçu. Malgré sa taille plutôt réduite il est bien lisible et plutôt confortable d'utilisation. Il a de nombreuses options et les ressources matérielles sont dimensionnées pour le faire tourner plus que correctement. Coté logiciel il est très facile à prendre en main : nul besoin d'ouvrir le manuel. Sortez le GPS de sa boite et partez vous aérer ! Je recommande donc !


Liens


Voir la fiche sur skitour TwoNav Anima.

Ce produit est disponible à l'achat sur la boutique IGN.


TwoNav Amina : contenu de la boite


Boitier GPS TwoNav Anima


Prise en main aisée


Une fixation très pratique sur le cintre !


Système D pour éviter de perdre malencontreusement le GPS

Commentaires

» Mikayul, le 07.09.14
Bjr, si vous aviez un choix à faire...
Entre le Garmin Edge 810 +et carte topo v3 et ce Twonav Anima avec France topo IGN....
Lequel achèteriez vous pour vos ballades VTT et pédestres ??
Merci pour votre réponse.

» Jeroen, le 07.09.14
Je n'ai pas testé le Edge 810, je ne pourrais donc pas vous conseiller. Pour les parties matérielles et logicielles n'hésitez pas à vous déplacer dans une boutique physique pour pouvoir toucher les produits. Pour la carto, A vous de déterminer vos besoins. Les cartes topoV3 vont très bien pour le vélo, par contre en rando pédestre les cartes IGN sont incontournables...

» danakil63, le 16.09.14
Bonjour,
Merci pour ce retour, à priori il n'est pas encore en vente grand public. Sur le site la rose des vents y'a rien, ign y'a rien, au vieux y'a rien, expé y'a rien.
Ou peut on le trouver ?
Est ce que vous utilisez son logiciel de carto Land et si oui quand pensez vous ?
Merci
Cdlt

» Jeroen, le 16.09.14
Effectivement, après une rapide recherche il n'est en vente nulle part à cette heure.

[edit] Je viens d'appeler COMPEGPS, l'Anima est en cours d'approvisionnement. Surveille la page de l'IGN ça va à mon avis arriver très prochainement. La rose des vents tu peux oublier, le site ne fonctionne plus, liquidation judiciaire.

[edit 22/09/2014] Visiblement l'IGN les a enfin reçus

» danakil63, le 17.09.14
Bonjour, merci pour ces infos. Dommage pour la rose des vents.
As tu testé le logiciel Land ?
Cdlt

» Jeroen, le 17.09.14
Non, j'utilise VisuGPX :wink:

» Arnaud M, le 10.11.14
Bonjour,

Merci beaucoup pour ces précieuses infos.
J'envisage d'acheter le Twonav Anima. Je possède déjà le Sportiva2 avec toutes les cartes françaises IGN. Sais-tu s'il me sera possible de transférer les cartes vers l'Anima ?
Merci d'avance pour ta réponse.

» Jeroen, le 10.11.14
Sans en être sûr je crois que OUI, mais tu dois demander confirmation, en téléphonant à TwoNav.

» Arnaud M, le 12.11.14
OK ! Merci d'avoir répondu si rapidement !

» Arnaud M, le 12.11.14
La réponse à ma question (si ça peut servir à d'autres) :
Effecetivement, aucun soucis de compatibilité. Pour toute question, il suffit d'appeler le 09 75 18 09 37 (prix d'un appel local)

» Thierry, le 13.01.15
Bonjour,
pour une pratique VTT (+ cyclo et rando pédestre) je compte acheter un nouveau GPS.
J'hésite entre le garmin edge touring et le twonav anima.
Je pencherais bien faveur de l'anima pour son écran, sa fixation, son autonomie et aussi parce que j'ai déjà les cartes v3 MAIS LA FONCTION QUI PROPOSE 3 ITINERAIRES SUR LE GARMIN TOURING A L'AIR GENIALE.
Cette fonction est elle présente sur le twonav ? Si non, propose-t-il quelque chose d'approchant ?
Par ailleurs, quelles cartes faut-il acheter pour l'anima ? En existe-t-il pour l'espagne ?
Merci beaucoup pour votre éclairage.
sportivement
Thierry

» temrog, le 16.01.15
Bonjour,
Avant de passer commande, quel est le meilleur choix : Anima ou sportiva ? sachant que je fais de la route et non du VTT
@ +
Roger

» FAURY, le 14.02.15
bonsoir, je souhaitais savoir si la pose du GPS sur votre top tube de votre jekyl n'a pas posé de problème. est ce que la fixation livrée peut s'adapter sur un top tube de section conséquente et plutôt carrée ( souplesse de la fixation ) ?

» Lolo, le 17.02.15
L'Anima est vraiment une grosse évolution par rapport au Sportiva niveau réactivité et toucher de l'écran. Par contre le support ne tient pas du tout, et un support tout en un plutôt qu'en deux morceaux aurait été préférable. Va falloir bidouiller ça (perdu le gps 3 fois lors d'une sortie !). Batterie à 100%, luminosité max, en le tapotant fréquemment et veille au bout d'une minute, ça a tenu 7h30 et il restait 20% de batterie.
Lolo

» vincent, le 30.04.15
bonjour
j envisage la chat de l' anima. y a t il des cartes IGN pour la Belgique et le Luxembourg? on les telecharge ou on les achete sur carte SD?
merci

Ajouter un commentaire








Oui, c'est ça ! (cliquez dans le carré)


Videz pour supprimer. Lien entre [url] et [/url]