Accueil > Articles > Récit de course > Prenez le temps de véloskier

Prenez le temps de véloskier

Par Dje74, le 11.05.10

Il y a quelques semaines j'avais posté sur skitour un appel à tous les skieurs et véloskieurs dispos pour quelques jours en avril. J'ai fais depuis de nouvelles connaissances.

Je reviens donc vous raconter un peu cette aventure intéressante et très positive qui a duré 3 semaines au lieu de 4.

Informations sur le(s) transport(s) utilisé(s) : Aller : - Pour certains amis Train TER Grenoble-Gap. Départ de Grenoble à 08h13. Arrivée à Gap à 10h30. 20,10 euro. - Pour moi Bus Grenoble-Gap. Départ de Grenoble à 07h50. Arrivée à St-Bonnet-en-Champsaur à 10h00. 7,60 €. Retour : Bus Bourg d'Oisans - Grenoble. Départ à 18h40 sur un horaire inhabituel. Arrivée à Grenoble à 19h40. 5,40 €

Préparatifs et matériel
Le programme et les dispos de certains évolueront pendant la durée du tour (c'est le second point qui sera le plus difficile à gérer ou anticiper).

Il est facile de se loger dans ces vallées des Hautes Alpes, avec des gîtes étape pour 13 à 15€ la nuit. La tente légère et le tapis de sol pris au cas où (les soirs de trajet vélo notamment) ne sera pas utilisée.
De même j'ai beaucoup fait à manger en gestion libre dans ces gîtes. Mon réchaud + popote ne serviront qu'une fois au chalet CAF de la Bérarde. Les demi-pensions prises dans les gîtes ont été très copieuses et très agréables.

Au niveau montagne, j'ai pris crampons alu, 1 piolet, baudrier léger et ferraille. J'ai demandé à mes compagnons de cordée d'apporter la corde.

En fringues c'est assez light : 3 carlines manches longues - chaussettes ski - slips, 1 polaire fine, 1 coupe vent, 1 doudoune, 1 pantalon de ski. J'ai 1 pantalon respirant pour les après randos et 1 cuissard ; j'aurais apprécié un collant polaire car je ne quitte pas le pantalon sur le vélo (et donc si ça mouille plus rien le soir). 1 t-shirt coton, 2 auraient été bien aussi. J'ai bien apprécié mon buff en plus du bonnet, servi quasi tous les jours.

Le tour était peu réaliste avec sacoches sur le vélo, et j'aime bien le concept de la remorque qui est certes un peu lourde dans les montées, mais qui permet de pédaler sans rien sentir au niveau de l'équilibre. La remorque choisie est la rolls, je me suis laissé convaincre car son attelage sur le tube de sel et son amortisseur sont des atouts importants pour le confort, l'absence de sur-sollicitation du cadre dans les courbes et la possibilité de rouler sans danger à grande vitesse. Le modèle démontable passe bien dans les soutes de bus, les trains ou avions (j'imagine déjà mes futurs voyages ), et sur le terrain elle roule partout (mais en montée de sentier il faut aimer pousser... je pense que c'est logique). Mon VTT était plus adapté que mon vieux vélo de course au niveau braquets et freinage (merci les freins à disque chargé à 60km/h ou plus).

Semaine en Champsaur

Je ne connaissais pas le Champsaur, j'y retournerai ! Les 2 hautes vallées du Drac Noir et Drac Blanc ont une authenticité qu'on ne retrouve plus vraiment dans les Alpes du Nord, et les gens sont sympas ! 2 pichets de vin (et 1 pâté de tête) offerts au gîte le Chamois aux Marrons, accueil très sympa à la Jabiore à Prapic.
De beaux raids itinérants sont possibles depuis Prapic vers Dormillouse, Pré de la Chaumette, ... avec du monde et de bonnes conditions.
La semaine et le périple ont commencé avec les amis comme un we de Pâques, en conditions nivo "chargées". Mais ambiance sympa de partir skis aux pieds depuis le gîte plutôt que depuis le départ classique de la station Chaillol 1600. Pointe Nord de la Vénasque et Vieux Chaillol réussis.
Ensuite les contacts avec François, me font déplacer pas très loin de Chaillol : halte de 2 jours à Pont-du-Fossé dans une résidence secondaire en pierre pour le prix d'un gîte. Nous faisons la Tête Virante pas difficile avec très peu de regel le mercredi ; le temps est trop mauvais le jeudi pour sortir.
Pour le we suivant, l'espagnol qui devait me rejoindre me fait faut bon sans raisons ; l'office du tourisme de Pont me met en garde sur la stabilité du manteau pour faire à ces dates des sommets comme les Piniers... Je monte quand même et bien sûr à Prapic, la météo sera très bonne et le regel est bon dès le vendredi. 1 rando seul sur pentes très douces aux Lauzes Rousses - Tuba pour commencer, 2 randos au Mourre-Froid et l'Aiguille d'Orcières avec 3 Avignonais sympas ensuite (pique-nique au sommet et descentes partagées).

Semaine en Vallouise

J'évite les gouttes sur mes trajets vélo les 12 et 13 entre Prapic et l'Argentière, alors qu'une bonne couche de poudreuse tombe. Ce sera un régal à skier en face Nord les jours suivants, et un grand moment de montagne et de ski avec Jérémy au Dôme des Ecrins. D'autant que l'on est partis de tout en bas ce qui décourage la "foule" habituelle qui monte au refuge des Ecrins.
La rando seul du jeudi a été chouette aussi dans le vallon de Narreyroux : vue sur des sommets et vallons assez proches de Prapic que je n'ai pas pu faire.
Toujours très sympas dans les gîtes, notamment le Baoüti à Vallouise (en avril les 3 gîtes de Vallouise sont ouverts en alternance).

Semaine du Monêtier à la Bérarde

Merci à Claire et Cyril pour leur hospitalité au Monêtier suite 1 article de Nico sur Véloski !
Gavage de poudreuse et pente raide le mardi au glacier du Casset et Davin. Je suis un peu fatigué le mercredi pour notre rando dans le vallon du Fontenil à la Tête du Vallon.

Pas mal de réflexion pour la fin de semaine : les Agneaux que j'aurais aimé faire en boucle ont leur calotte en glace, j'attendrai de meilleures conditions. Je me dis qu'il peut être sympa de monter à la Bérarde alors que ce n'était pas prévu : mon tour sera plus complet ! Mais la météo est incertaine ; je déconseille à un pote du Vaucluse de faire toute cette route, en me disant que je trouverai du monde au chalet CAF. Le hasard fera que je retrouve mon ami Nico en véloski le 23 à 23h (et ses amis le matin), pour faire les Rouies le 24. Les conditions seront meilleures qu'annoncées pour faire ce sommet aux portes du Valgaudémar avec une vue sur plusieurs randos faites en 3 semaines. Bonne descente sur 800m, neige molle sur 1000m. Ça me suffit et je peux rentrer à Grenoble.

Merci à Céline connue en préparant ce raid pour les infos météo/avalanches et gîtes, alors que sa fracture du péroné ne lui a pas permis de m'accompagner comme prévu
[Je conseille un suivi technique complétant les infos données en gîte, c'est très facile de s'y faire appeler sans exploser les forfaits de portable.]

Ce type de raid dans les Ecrins peut se faire chaque année en changeant les randos à skis. Et la voiture, vous oubliez presque que ça existe pendant cette évasion !!!

La liberté de prendre son temps sur 3 semaines, d'alterner ski et vélo, toutes les rencontres sympas que j'ai pu faire ou les petits gestes de reconnaissance sont les points forts savourés lors de cette expérience. A refaire avec d'autres personnes, plus court pour la dispo et la facilité.

Les skitouriens aiment bien les chiffres :
22 jours dont 12 jours de ski
20200 m de D+ à skis
400 km de vélo pour 6000 m de D+ (dont 35 km en balade)

Beaucoup de photos visibles sur http://www.picasaweb.google.fr/jerome.gabos et un programme plus détaillé sur http://www.veloski.fr/billet.php?id_billet=146

Commentaires

» neigerome, le 12.05.10
Belle aventure, philosophie
Belles rencontres
Beaux paysages

Merci pour ces récits, photos. Un peu de rêve possible à qui veut se donner la peine

» benjam05, le 04.06.10
fabuleuse aventure, je viens de regarder toute ces belles photos qui rendent bien compte de ton parcours et je te tire mon chapeau, merci de nous faire partager ca! j'étais sur le vieux chaillol le lundi de pâque on c'est peut étre croisé il y avait un vent de fou ce jour la et il faisait vraiment froid donc ton déguisement n'était pas superflus et ayant fait le dome le week dernier je trouve les photos d'ailfroide vraiment super ca doit valoire le coup d'oeil a ce moment la de l'année il ne doit pas y avoir grand monde...

» Cadiim, le 28.07.10
Bravo pour ce beau voyage aux portes de chez nous.
Ca doit vraiment être une belle expérience. Et pour moi qui considère le véloski comme un sport de désaxé, je dois reconnaitre que ça donne envie (mais bon, le raisonnement tient devant mon PC). C'est vrai que j'entends souvent que le vélo permet de multiplier les rencontres. => Après, faut la caisse qui va avec...

Les photos d'Ailefroide sont magnifiques.

Bien joué le cyclomontagnard.


Ajouter un commentaire








Oui, c'est ça ! (cliquez dans le carré)


Videz pour supprimer. Lien entre [url] et [/url]