Accueil > Actus > Avalanche au Rivier d'Allemont 11 01 21
 
+31
Avalanche au Rivier d'Allemont 11 01 21

Proposé par boris le 11.01.2021, publié le 11.01.2021 :: www.francebleu.fr :: 10731 vus :: 4481 clics :: 33 commentaires :: Neige et avalanches

A priori cela se termine bien, la faute à pas de chance....alors que tout était tracé, trafolle meme dans des coins improbables, c'est parti... »
Commentaires
» Par Vinchy, le 11.01.2021

A rapprocher au sujet http://www.skitour.fr/forum/read_354816.html a priori

» Par manu, le 11.01.2021

et de çà :
http://www.skitour.fr/sorties/ferrouillet-breche-nord,99004.html#sortie

» Par Mickaël Mathieu, le 12.01.2021

Bonjour, Je fais parti des 3 personnes qui ont subi cette avalanche. Je prépare une chronologie des faits que je mettrais sur data avalanche, je partagerais le lien ici.
Nous sommes tout les 3 indemnes et c'est assez "miraculeux"!

» Par Nico06, le 12.01.2021

Merci Mickaël ! Content de lire que vous en êtes sortis indemnes tous les 3. Peut-être pourrais-tu également faire part de ton témoignage à l'ANENA ? Ils ont une revue trimestrielle, et dans chaque numéro, ils font paraître un témoignage d'accident avec une analyse par un guide HM et un nivologue.

» Par ludovic duval, le 12.01.2021

bonjour, bien content de vous savoir indemnes. On vous a croisé avec les secouristes en descendant et on a partagé quelques mots avec vous, juste avant que l'hélico repasse.
Comme je l'ai écrit, l'endroit semblait assez improbable, mais vos commentaires nous éclaireront. On a bien vu la coulée assez large (mais pas épaisse) sur la partie plutôt plane le long de la lisière de la forêt avec un départ des barres rocheuses des "Delarets" à priori; je suppose qu'elle a du reprendre de la vitesse au niveau de l'étroiture des ruisseaux.
A vous lire

» Par Mickaël Mathieu, le 13.01.2021

Bonsoir, le récit et l'analyse de l'accident sont visibles ici : http://www.data-avalanche.org/avalanche/1610355465999

» Par diablo73, le 14.01.2021

Bonjour Mickaël
Tout d'abord, je suis content que vous soyez indemne de cette avalanche.
Merci pour votre récit très détaillé et votre analyse pertinente de cette journée difficile. C'est courageux et en même temps, un débriefing oral et écrit fait du bien pour pouvoir évacuer tout ce stress et ce choc psychologique.
Vous avez l'air de quelqu'un de très expérimenté compte tenu de ce que j'ai lu, et il n'y a surtout aucune culpabilité à avoir ni aucun jugement à porter.
Pour ma part, ce récit m'a fait me questionner par rapport à mon expérience, et ce que j'aurais à améliorer dans mes sorties.
Je prends rarement un casque, j'ai des leash à mes montures, je devrais faire plus souvent des exercices de recherche avec mon DVA et surtout le maniper régulièrement pour bien maîtriser les fonctions...j'ai un sac air bag déjà parce que je pars souvent seul (ce qui n'est pas prudent je l'admet), et en lisant votre récit, je vois que dans certaines conditions, on peut se retrouver quand même enfoui, et sans l'aide de coéquipiers, le risque d'y rester reste présent..une sortie se prépare bien, une bonne analyse et interprétation des conditions nivologiques est quand même importante, de même que du comportement en groupe, on voit maintenant beaucoup de monde en ski de randonnée, et on constate souvent des manquements à la sécurité : distances de sécurités non respectées, traces exposées et tout le monde les suit, des gens en T-Shirt ou très peu habillés avec le DVA en externe (risque hypothermie plus rapide en cas d'enfouissement, arrachement du DVA en cas d'avalanche), et j'en passe..
En tout cas, encore merci pour votre retour, car ça me permet de me remettre en question, comme d'autres randonneurs vont certainement le faire....il faut toujours rester humble lors de sorties montagne, on ne la connait jamais assez.
Bonne continuation, il faut repartir en montagne dès que possible, c'est important.
Pierre

» Par Seb, le 14.01.2021

Bravo pour ce récit et cette analyse, très courageux de ta part, et particulièrement bien documenté. J'en tire moi même beaucoup d'enseignements... bon rétablissement (physique et moral) à tous.
Seb

» Par Em42, le 14.01.2021

Bonjour Mickaël,

Heureux que tout cela se finisse bien :).
Merci pour ton récit très instructifs. Personnellement, je trouve cela très instructifs et je vais me garder ton récit dans un coin de l'ordinateur pour le travailler et essayer de tirer des enseignements. Merci Beaucoup !
Em'.

» Par Vinchy, le 14.01.2021

Super récit, vraiment. Merci
Et j'en tire une conclusion sur les leasch, je pense que je vais définitivement m'en débarasser...

» Par Lesvieuxgarcons, le 14.01.2021

Merci pour le partage. Super instructif. Bon rétablissement.

» Par manu38, le 14.01.2021

Merci beaucoup Mickaël pour la qualité de ce retour d'expérience. A partager largement ! Continuez de profiter de ces belles montagnes.

» Par Nico06, le 14.01.2021

Un grand merci Mickaël pour ce CR hyper-instructif ! Bon rétablissement à tous les 3 !

» Par Geoff, le 14.01.2021

Je viens de lire ton récit d'analyse et c'est super intéressant ! Je suis très content que tout se termine bien pour vous...
Je pense effectivement que j'aurai comme toi également négligé le risque de coulées naturelles en S à la lecture du BRA. Comme quoi, quand c'est marqué, même "peu probable", ça ne veut pas dire nul. Vous étiez simplement au mauvais endroit au mauvais moment !
Encore un grand merci pour le partage et bon rétablissement à vous.

» Par Monsieur hauser, le 14.01.2021

Bonjour,

Vous avez terriblement manqué de chance me semble t-il... Bon choix d'itinéraire, bonne gestion du groupe, bon matériel, bonne réaction. Se faire chopper par une grosse coulée spontanée, en 2 vagues en plus, c'est le truc auquel on s'attend plutôt au printemps si on explose l'horaire. Et il faisait pas si chaud ce jour là...
Bon rétablissement.

» Par philorange, le 14.01.2021

Merci Mickaël pour la qualité de ce retour d'expérience et bon rétablissement à tous les 3 !

Concernant les leash, je suis définitivement convaincu !
N'étant pas assez souple...au sommet, je mets les leash pour chausser et après je les enlève pour la descente !

Bon saison à tous

» Par Miko, le 14.01.2021

Merci pour ce retour d'expérience.

» Par Dom3862, il y a 9 jours

merci pour ce retour complet et très instructif. j'étais dans le secteur (roche noir) et ai vu l'helico en pensant bien que qq chose s'était passé. Vu les T bien bien froide à l'ombre, pas évident effectivement de penser à ce type de coulée sur un spot localement plus chaud. Bon rétablissement a tous.

» Par Bebrick, il y a 9 jours

Merci pour le retour mais j'aurais un "bémol" a mettre :

"Les sacs Airbag nous ont clairement sauvés la vie ! Ils ont permis de limiter les profondeurs
d’ensevelissement, de nous préserver de traumatismes, et dans le cas de Johanna, de créer
une poche d’air sous son visage ce qui lui a certainement permis de rester en vie aussi
longtemps sous la neige."

Dire que les sacs airbags vous ont sauvé la vie est un peu exagéré, rien n'indique que le résultat aurait été différent sans airbag, les 2 skieurs qui vous ont rejoints auraient très bien pu vous sortir. Attention je ne nie pas leur efficacité, au contraire je trouve que le phrase "a permis de limiter les profondeurs d'ensevelissement et de nous préserver de de traumatisme" est justement pertinente et en phase avec ce pour quoi les sacs airbags sont conçus. Et encore on voit bien que le fait de rester en surface n'est pas garanti non plus, et que sur les 3 skieurs 1 seul a pu se dégager par lui même

Ce sur quoi je veux venir, c'est que le sac airbag n'est pas la solution 100% garantie, et que ce qui vous a sauvé tout les trois c'est le tryptique pelle/sonde/arva (au moins l'arva pour Jo) couplé au sac airbag qui a permis de maximiser encore plus les chances. Un sac airbag sans arva, ca ne sert a rien. Ca parait con dit comme ca, mais avoir un arva et savoir s'en servir comme ca a été votre cas sera toujours plus utile qu'un airbag

Et merci pour le retour, je n'ai jamais eu a vivre ce genre de situation, et voir des gens qui ont assez de recul pour raconter leur expérience est toujours interessant

» Par jeanluc, il y a 9 jours

Merci pour le retour, très intéressant ! Bon rétablissement et courage pour la suite (aspect psychologique), on en sort différent inévitablement...

» Par balto38, il y a 9 jours

Bonjour,
Merci pour le compte rendu très précis et bon rétablissement à tous.

Une question, les airbags sont restés gonflés pour les 2 avalanches ?

a+

» Par ludovic duval, il y a 9 jours

Super compte rendu compréhensible avec des données claires et précises.
Nous vous avons croisé lorsque vous étiez en sécurité sur la croupe.
Votre expérience a marqué notre groupe et et nous avons créé sous Whatsapp une discussion entre nous.
Bon rétablissement à tous.

» Par jeromeF06, il y a 9 jours

Très instructif. Une question: aviez vous les dragonnes de bâton au moment de l’avalanche? Si oui cela a-t-il été un problème ? Merci.

» Par Gastonbraco, il y a 9 jours

Merci pour ce témoignage riche.
J’ai pour ma part décidé il y a plusieurs années de supprimer téléphone et dva. Et les derniers confinements m’ont confortés dans cette approche. La grande peur collective était la saturation des urgences, très bien, dans ce cas, partir avec juste un peu d’eau, à manger et de quoi se soigner soi-même suffit. On n’embête personne. Cela renforce l’autonomie et permet d’entrevoir sa prise de risque réelle. Bref, la liberté.
La montagne dans une bulle, assisté par la techno-science et bercé par la morale sécuritaire et hygiéniste, non merci. Quant à la possibilité d’une grosse blessure pouvant entraîner la mort, cela existe, et j’en ai pleinement conscience.
Bonne rando !

» Par abbomar, il y a 9 jours

Gastonbraco, j'espère que ce n'est pas sérieux et alors, tu as oublié de nous le préciser pour nous faire rire.
Dans le cas contraire, j'espère que tu es porteur d'une affichette lisible, précisant que tu n'as besoin de rien et de personne, ni de topo, ni de carte, ni d'altimètre, ni de coéquipier, ni de conseil et surtout que tu refuseras toute assistance d'évacuation et médicale en cas d'accident. Ainsi, pleinement conscient de la situation, tu pourras rester libre. Sauf que tu peux entrainer d'autres "illuminés" sur cette voie. La liberté c'est de ne pas empiéter sur celle des autres, or tu peux mettre en danger, même sans le vouloir, ceux qui te porteront secours pour sauver ta vie. A méditer car il faut en avoir "pleinement conscience"...

» Par davidg, il y a 9 jours

> Dire que les sacs airbags vous ont sauvé la vie est un peu exagéré

Les airbags sont certainement moins (voir peut) efficaces dans les avalanches de neige humide. Cependant, la poche d'air mentionnée était peut-être critique.

» Par Mickaël Mathieu, il y a 9 jours

Bonjour et merci pour vos messages.
Pour répondre aux questions que j'ai vu passer.
Les Airbags sont heureusement bien restés gonflés lors des 2 coulées successives qui étaient espacées d'environ 30sec. Ils se sont ensuite très progressivement dégonflés. Quand j'ai récupéré mon sac plus d'une heure après le déclenchement, il restait encore un peu d'air et j'ai du le dégonfler en activant la soupape prévue pour cela.

Nous avions tous les dragonnes. Après l'accident il restait un bâton au poignée d'une des victimes. Les 5 autres bâtons sont perdus.

Pour Berbrick, il ne faut pas déformer ou mal interpréter mes propos. Bien entendu, les airbags ne remplaceront jamais DVA/pelle/sonde + formation et exercices réguliers qui vont avec. C'est à considérer comme un "joker" qui maximise les chances de survie. Mais je reste convaincu que dans notre cas, sans airbag il y aurait eu un ou plusieurs morts! Ils m'ont certainement évité d'être enseveli même si on se saura jamais comment j'aurais terminé sans sac (j'ai quand même ressenti une très nette sensation de remontée à la surface avec les ballons). Ils m'ont permis de localiser Camille tout de suite sans avoir à utiliser le DVA et donc de gagner beaucoup de temps. Ils ont créé une poche d'air dans le cas de Johanna, sans cela je vois mal comment elle aurait pu rester si longtemps enseveli et faire mentir les statistiques.

Malgré toute leur bonne volonté et leur efficacité, les 2 skieurs qui nous ont aidé sont arrivés sur les lieux au moins entre 30 et 45min après l'accident. Je doute qu'ils auraient pu sortir 3 personnes à la suite vivante avec une recherche DVA multivictimes.

Certes cela fait beaucoup de ressenti et l'on pourrait en débattre des heures. On trouve de nombreuses études statistiques faites par des organismes indépendant des constructeurs qui confirment bien leur efficacité. Ici par ex : https://www.anena.org/7601-efficacite-des-airbags-avalanche.htm

» Par jpc, il y a 8 jours

Effectivement il ne faut pas confondre les questions :
• un sac airbag ne sert pas à creuser la neige ni chercher d'autres victimes, mais à protéger le porteur. De ce point de vue, le témoignage est probant. Evidemment, un skieur sans airbag conserve aussi une chance de s'en tirer.
• c'est donc complémentaire du tryptique DVA-pelle-sonde (qui lui ne sert à rien pour rester en surface d'une avalanche ;-) ).
Quant à la remarque de Gastonbraco : tu es cohérent si tu ne peux pas t'empêcher de prendre des risques parce que tu porterais un airbag ou un DVA. Mais si tu connais les limites de ces engins, ton choix de sortie et ton comportement sur le terrain sont dictés par l'analyse nivo et terrain (et dans ce cas, le matériel airbag ou DVA te donne simplement plus de chances de survie ou faible gravité au cas où la nature ne se comporterait pas comme tu l'as prévu —si si, cela arrive…).

» Par Gastonbraco, il y a 8 jours

Ma participation n’a pas pour but de faire rire. Et elle se veut sérieuse car elle interroge et chatouille nos principes de vie en société. Etre en montagne m’interroge à chaque fois sur la liberté, sur le choix et la conscience de l’autre. Et je dois dire que les confinements n’ont fait qu’amplifier cela. Certains humains, au nom du bien le plus précieux, la santé, ont décidé de mettre entre parenthèses les principes à la source de notre vie en communauté, en emprisonnant des populations entières. Dans ce cas, ce n’est même pas d’empiéter sur la liberté des autres avec un trop plein de liberté mais bien de rayer d’un trait le principe de liberté au nom d’un bien ! Incroyable !
Donc oui, j’invite quiconque se soucie un peu de la liberté à parfois aller vagabonder en montagne sans liens avec la société, cela permet de sentir nos pleines capacités, notre propre rapport au risque, de calibrer incessamment nos gestes en ayant à l’esprit qu’il n’y a pas de filet. Finalement, un peu comme la pratique solo intégral...
Le reste du temps ne vous inquiétez pas, j’ai un dva, un téléphone et tout le matos de sécurité ... humain, trop humain disait Nietzsche :)

» Par radou, il y a 8 jours

Bonjour Mickael, je suis admiratif pour ton sang froid et ta lucidité, qui ont certainement sauvés la vie de Jo et de Camille. C'est la première fois (en 45 ans de pratique) que je lis un récit aussi précis et objectif. Quant à la discussion sur les airbags : oui, les airbags vous ont sauvé la vie, non, ce n'est pas une assurance tous risques. Il faut penser à bien serrer la ceinture du sac à dos et la sangle qui se trouve au niveau de la poitrine, sinon on risque de perdre l'airbag. Toute mon amitié à tous les trois.

» Par radou, il y a 8 jours

@Gastonbraco : J'imagine que tu n'as pas de carte vitale, de mutuelle, d'assurance chomage, que tu ne paies pas tes cotisations retraite, que tu es en parfaite santé phisique et mentale, bref tu ne demandes rien à personne... bonne chance à toi !

» Par Legazier, il y a 8 jours

C'est marrant, j'ai skié à l'époque où il n'y avait pas de téléphone, pas de météo fiable, pas de gps, pas d'arva, pas de pelle, pas de sonde, pas d'airbag, juste les cartes, la boussole, l'altimètre et notre bon sens et je suis hypercontent d'avoir tout cela à ma disposition aujourd'hui.
Quand on lit le rapport incroyablement rigoureux et lucide de MM, on peut dire "qu'il a calibré" minute par minute ou presque sa sortie comme on doit tous le faire et cela depuis toujours.
Et si tous sont en vie, c'est sans aucun doute grâce à tous ces éléments: matériels, intellectuels et comportementaux.
Bien sûr, on peut disserter sur le retour à la nature et le rejet de son aseptisation; mais là, il faut être logique avec soi-même et y aller avec ses propres skis faits maison et sans gore-tex svp.
Pour ma part, je suis résolument pour le progrès.
Un dernier truc me chiffonne, c'est que dans un rapport comme celui-là, il n'y a pas qu'une dimension technique qui nous rend service à tous; il y a aussi une dimension humaine qui mérite un minimum de respect et même de compassion.

» Par fan39, il y a 7 jours

Bravo Mickaël pour ton récit et pour ta gestion de l'accident! ce sont des compte-rendus comme celui-ci qui nous font progresser dans notre approche du risque et qui nous rappellent qu'il faut sans cesse nous entrainer à l'utilisation du matériel et progresser dans nos connaissances nivologiques. Encore merci et bonnes randos futures.

Ajouter un commentaire






HTML interdit. BBCode Autorisé.