Accueil > Actus > Un randonneur qui racontait ses exploits pendant le confinement interpellé par les gend
 
+15
Un randonneur qui racontait ses exploits pendant le confinement interpellé par les gend

Proposé par davidg le 13.05.2020, publié le 13.05.2020 :: www.sudouest.fr :: 6676 vus :: 2353 clics :: 49 commentaires :: Politique et Société

Le randonneur libertaire se croyait intouchable sur les réseaux sociaux, où il narguait jour après jour les gendarmes des Hautes-Pyrénées avec les récits de ses courses en montagne pendant le confinement, ponctués de provocations. Il a été démasqué puis arrêté lors d’une séance d’escalade. »
Commentaires
» Par Legazier, le 13.05.2020

Un petit gars qu'on pourrait traiter de naîf ou d'arrogant mais au fond, c'est plutôt marrant...
Il doit avoir une grosse caisse!
A noter que 50 x 135 euros font 300 e pour le juge.

» Par JulBont, le 13.05.2020

Bien fait pour sa gu...
Le pire, c'est pas de sortir en douce, mais de ramener sa fraise pour faire le mariole.

» Par James, le 13.05.2020

Ce montagnard a mon soutient face a ses légers abus ...

» Par g3offroy, le 13.05.2020

c'etait bien plus drole le coup de la poupee gonflable sur la plage:
https://www.ladepeche.fr/2020/05/03/sur-une-plage-de-lherault-des-gendarmes-ont-presque-verbalise-une-poupee-gonflable,8872319.php

» Par Pilator, le 13.05.2020

On voit quand même que la gendarmerie n'a pas grand chose à faire...

» Par thieriski, le 14.05.2020

Ouf je suis rassuré de savoir qu'un dangereux délinquant mettant en péril l'équilibre du pays a été mis hors d'état de nuire !!! blague à part je suis plutôt affligé par le récit de ce qui est présenté comme un grand exploit policier ! tout y est, le ton goguenard, les propos moralisateurs, l'autosatisfaction... du vrai "journalisme" d'investigation ça mérite au moins le prix Pulitzer...au delà de ça, il aurait dû rester plus discret-comme d'autres l'ont fait- j'ai l'impression que c'est davantage l'expression de ses opinions et ses provocations qui ont conduit à son interpellation plutôt que ses escapades sportives dont la réalité ne peut être prouvé.…pour vivre heureux vivons cachés ;-)

» Par Yoshi23, le 14.05.2020

Un vrai "free" randonneur.
Gros engagement !

» Par balto38, le 14.05.2020

Bonjour
sympa la poupée gonflable sur la plage, avait elle un masque ???
En tout cas sympa de faire du ski sans avoir peur des drones hélicoptères ...

» Par balto38, le 14.05.2020

''depuis que l’accès à la haute montagne avait été interdit, dans le cadre de la loi d’urgence sanitaire''
Non ce n'est pas que la haute montagne qui était interdite toute la montagne était interdite....
Je ne sais ce qui fait le plus peur le virus ou l’absence d’esprits critique des journalistes.
Un pays sans contre pouvoir (des journalistes) on tombe comme la chine.
a+

» Par Zorg, le 14.05.2020

C’est assez pitoyable des 2 côtés.
D’une part, un gamins qui se la joue révolutionnaire (des bacs à sable) en assouvissant son petit plaisir personnel de personé plus aisée que la moyenne. La révolution avec probablement l’équipement d’un porte-avions à plusieurs milliers d’euro.
D’autre part, l’administration, les fonctionnaires et l’état qui dépensent nos impôts pour coffrer un dangereux délinquant.
C’est difficile à dire qui est le plus cretin. On n’est pas loin de toucher le fond et d’arriver en Chine à force de creuser.

» Par Monsieur hauser, le 14.05.2020

Assez d'accord avec Zorg. Sauf que tu fais un procès d'intention au jeune en question. Il est peut être engagé dans des assoc, syndicats, mouvements alternatifs.

» Par eau_lune, le 14.05.2020

En termes purement militaires (et c'est là qu'on risque d'arriver si on continue à être occupés de l'intérieur), l'action de cette personne est remarquable: en étant arrêtée elle continue de fixer ce qu'elle estime être l'adversaire et l'empêche d'agir sur d'autres terrains. Par exemple, elle l'empêche de (pour)suivre d'autres dangereux criminels anti-sociaux qui voudraient retourner en montagne ou aller se baigner (ceci écrit avec beaucoup d'ironie bien-sûr).

Pour faire le contrepoids, et juger du haut degré de réflexion de nos dirigeants, je vous conseiller d'aller voir là:

https://www.20minutes.fr/societe/2777547-20200513-deconfinement-pourquoi-regles-distanciation-varient-elles-entre-train-avion

Pour stopper l'ironie et descendre le niveau de langage: il faudrait arrêter toutes ces conneries et se concentrer sur la crise économique grave qui a commencé ! Car elle risque de faire plus de morts que le covid, par non-soin, "maladies de pauvre", émeutes, etc.

» Par berny, le 14.05.2020

Franchement, qui pense que l'interdiction des activités et balades à l'extérieur et sans regroupement était justifiée ? Quel gaspillage ...

» Par davidg, le 14.05.2020

» Par balto38, le 14.05.2020

Bonjour,
Heureusement il y en a qui ont de l'humour..
Sur les maires il est marquée Liberté, Egalité et Fraternité ; un pays et des force de l'ordre qui arrêtent des personnes qui aident des étrangers en danger en montagne (elle est où la fraternité) et qui arrêtent dans personnes seules dans la nature (elle est où la liberté) on est mal....
En plus le seul danger seul dans la nature c'est de se faire contrôler par des forces sans masque et sans gants et qui souvent vivent en collectivité (cf le Chales de Gaule)…

Cela fait du bien de pouvoir aller en montagne sans avoir peur des drones et des hélicoptère, cette crise à casser le lien avec les personnes qui sont censés nous protéger et c’est bien dommage.
Je précise que je respecte les règles quand je les comprends (pas d’excès de vitesse) car je comprends plus je vais vite et plus il y a de dégâts en cas d’accident et n’étant pas surhomme plus on va vite plus il faut réagir vite. Sur la route c’est comme en montagne il faut toujours prendre de la marge.
J’espère de les forces de l’ordre on comprit pourquoi elle arrêtait les personnes seules dans la nature moi toujours pas…
Ce qu’il me rassure un peu c’est que l’on est de plus en plus a dire que la gestion à été du grand n’importe quoi…

» Par steph-de-mau-73, le 14.05.2020

Pas de liberté sans loi...

» Par Legazier, le 14.05.2020

Initialement, l'interdiction de la montagne était censée limiter les besoins en réanimation traumatologique.
Après, disserter ou élucubrer sur le message libertaire, pourquoi pas se faire plaisir?

» Par eau_lune, le 14.05.2020

C'est là où je ne suis pas d'accord, "limiter les besoins en réanimation traumatologique" signifie simplement que le système sanitaire français est sous-dimensionné par rapport aux besoins réels et que personne n'a rien anticipé.

Au lieu de modifier la loi pour inquiéter et poursuivre les dangereux randonneurs, il faudrait poursuivre certains dirigeants présents et récemment passés pour "atteinte aux intérêts fondamentaux de la nation" au sens de l'article 410-1 du Code Pénal.

Je n'ai, évidemment, plus confiance en les gens qui prétendent nous gouverner.

Très bonne fin de semaine à tous.

» Par Maprao, le 14.05.2020

C’est sûr qu’on risque vachement de finir en réanimation traumatologie avec une promenade en terrain peu accidenté ou en forêt… l’interdiction totale de la montagne c’est du même niveau que d’envoyer le charles de gaule pour arrêter un gus en planche à voile…
Moi je n’accepte pas de me faire confiner avec ce type de règles strictes et débiles pour gamin par et à cause d’un gouvernement qui a été incapable de se préparer et de gérer correctement cette pandémie. Et si on veut espérer avoir plus de liberté au prochain confinement, il faut se révolter et non pas se comporter en mouton…

» Par balto38, le 14.05.2020

Comme les stations de skis ont fermées avant, les traumatologies étaient vides....
Comme en Allemagne, il faut respecte les gestes barrières et les distances.
Le gouvernement dirige le pb pendant un mois les contres pouvoirs 'journalistes se sont contentés de redire la parole d'en haut sans réfléchir' c'est ce qui fait le plus peur.
Au bout d'un mois à me dire c'est toi qui comprend rien ; je suis tombé sur ''Willy Rovelli'' et là je me suis dis non je ne suis pas fou.
Merci Willy il m'a fais penser à coluche.

» Par Legazier, le 14.05.2020

Tout à fait d'accord pour dire qu'il n'y a pas eu d'anticipation, et pas que ce manque.
Et notre système de santé n'est effectivement pas adapté à ce type d'épidémie.
Mais il me semble qu'avant même le confinement, l'excuse de la potentielle saturation des réa a été avancée pour demander que l'on cesse d'aller en montagne. Non?

» Par Legazier, le 14.05.2020

http://www.skitour.fr/actu/4724-secours-en-montagne-italien-aux-pratiquants-de-la-montagne-imaginez-donc-les-difficultes
C'est en Italie que cela a commencé.
Notre première discussion sur le thème date du 5 mars à propos de la Pierra Menta annulée.

» Par Dawa, le 14.05.2020

Il m'est plutôt sympathique ce petit gars,bon se vanter sur fessedebouc et insulter les flics,c'est pas très malin.
Lors de ce confinement,l'interdiction d'accès à la nature,c'était vraiment n'importe quoi.
Sûrement conçu par des bureaucrates qui ne connaissent que les parcs de Paris ou pour les plus téméraires,les pistes vertes de Megève.
Encore plus grave pour moi,le zèle des PGHM pour faire appliquer cette réglementation débile et les moyens employés.Mis à part les beni oui-oui,je crois que le divorce est consommé avec ces flics de montagne et les pratiquants.
C'est le moment d'exiger de mettre fin au bazar du secours en montagne en France qui se paye le luxe de 3 structures différentes qui se concurrencent: PGHM,CRS,Pompiers.On veut des économies ou pas?
Seul les pompiers sont uniquement dévolus au secours.

» Par Zorro, le 14.05.2020

Un flic de montagne est avant tout un flic.

» Par Pumba, le 14.05.2020

Publié aujourd'hui et pile dans le theme :
https://reporterre.net/Priver-les-Francais-de-nature-la-societe-de-controle-jusqu-a-l-absurde

» Par Vinchy, le 14.05.2020

Avec une petite photo du gendarme juste sous le Rachais...

» Par Bboy, le 14.05.2020

Bien fait pour sa *****.
Balto: quelle vision puérile des libertés fondamentales. Potassez qq bouquins d'histoire, de politique ou mieux encore de droit. Une telle vision absolutiste est impossible à mettre en oeuvre, indépendamment de savoir si elle est souhaitable.

» Par squal, le 14.05.2020

"Seul les pompiers sont uniquement dévolus au secours."

Certes, mais en ce qui concerne l'enquête pour comprendre les raisons d'un accident, seuls les gendarmes (ainsi que les maires et adjoints) sont habilités en tant qu'OPJ à relever les indices et preuves... Ne pas oublier entre autre que certains accidents peuvent être avant tout des crimes...
Il en va de même quand il y a un accident de la route avec blessés ou décès ainsi qu'en cas de cambriolage ou tout autre faits nécessitant potentiellement une enquête !
Et le maire ira pas forcément traîner ses guêtres en haute montagne pour faire le constat d'un accident...

Après les pompiers font un super boulot pour sauver des vies. Mais les enquêtes et relevé d'indices c'est pas de leur compétences.


Pour les restes de la discussion, no comment...

» Par balto38, le 14.05.2020

Bboy

Pendant un mois je me suis cru en chine et cela fait très peur...
Je faisais mes études avec un chinois pendant tiananmen et je ne veux pas pour mes enfants que l'on face comme la chine.
La france a pris le problème à l'envers il fallait donner des directives claires respecter les distances pas de contacts comme en Allemagne et faire confiance au bon sens des personnes et si les personnes font n'importe quoi là on sanctionne.
Et les force de l'ordre elles ne se rendent pas compte qu'elles font n'importe quoi quand elles vont potentiellement contaminer lors de contrôles des gens seuls dans des alpages.
Surement que je n'ai pas assez lu des livres de droit 'là je viens de finir 2 super livres sur les ecrins'' mais quand tu fais qu'elle que chose qui ne nuit pas aux autres et que c'est interdit et que tu ne comprend pas là il y a un pb.
Pourtant j'ai essayer de comprendre.
Ce qui a fait le plus de mal 1) les journalistes absents pendant 1 mois et 2) les forces de l'ordre lâchées dans la nature.
Bon après un mois heureusement le français s'adapte et trouve des failles dans les lois ..

a+

» Par Bboy, le 14.05.2020

Balto: sans vous en rendre compte, c'est exactement le modèle chinois que vous prônez. Une valeur supérieure absolutisée (dans leur cas le communisme, dans le vôtre la liberté individuelle). Et encore, les chinois ne plaident cela qu'en théorie. En pratique ils sont forcément tenus de faire des arbitrages entre la valeur-dogme et les autres. Un "resistant-montagnard" à l'esprit révolutionnaire mais surtout de niveau enfantin.

» Par jiel, le 14.05.2020

Bon après un mois heureusement le français s'adapte et trouve des failles dans les lois ..et ce sont les mêmes qui se plaignent que la "finance" fait de l'optimisation fiscale :evil:

» Par Yoann-51, le 15.05.2020

Le français est surtout jaloux, et plus prompt à critiquer, plutôt que de se retrousser les manches pour obtenir ce qu'il n'a pas.....celui qui râle contre ceux qui ne respectaient pas le confinement était juste jaloux de ne pas osé le faire, celui qui râle contre l'optimisation fiscale,n'a juste pas les moyens de le faire....

» Par jeanheintz, le 15.05.2020

C'était pourtant pas si compliqué d'attendre 6 semaines. Les montagnes sont toujours là.

C'est sûr, c'est plus facile de se draper dans un message de liberté et d'aller profiter de la montagne. Mais c'est égoïste et intellectuellement erroné.

Certains de nos compatriotes semblent confondre liberté individuelle et responsabilité collective. Si nous sommes libres aujourd'hui, c'est grâce au sens des responsabilités - voire du sacrifice - de nos aînés. Si ça se trouve, l'arrière grand-père du gars est mort à la guerre. C'est moins facile d'être libertaire dans une tranchée...

Quant à celui qui trouve le système français sous-dimensionné, il sera sûrement ravi de contribuer par ses impôts à doubler la mise ? Les conseilleurs ne sont pas les payeurs... mais souvent les profiteurs !

» Par jeanheintz, le 15.05.2020

PS : en Suisse où je vis, les règles ont été plus souples mais les Suisses se sont montrés à la hauteur. En France, cela n'aurait jamais fonctionné.

» Par Toy, le 15.05.2020

Pas besoin de doubler les impôts. Simplement commencer par les utiliser correctement.
Il n’y a pas de problème de finances pour la santé française puisqu’on dépense grosso modo la même chose que l’Allemagne. Par contre, la fonction publique Française Ve devoir se sortir un peu les doigts pour améliorer son efficacité et faire mit avec l’argent disponible. C’est parfaitement possible puisque l’Allemagne et la Suisse le font.

» Par DavidL, le 15.05.2020

Effet pygmalion.

» Par thieriski, le 15.05.2020

+1 avec vivagel !

» Par migloo, le 15.05.2020

Notre petit résistant pyrénéen libertarien, je ne lui reproche pas grand-chose d'autre que son avalanche de fautes d'orthographe.
Quant au PGHM, je ne leur reproche rien non plus, ce sont des militaires contraints du haut en bas de la hiérarchie d'obéir aux ordres souvent irrationnels des politiques. J'en connais qui sont navrés d'avoir à emmerder inutilement des gens qui ne causent strictement de tort à personne.

» Par Pïerre*, le 15.05.2020

@jeanheitz: "en Suisse où je vis, les règles ont été plus souples mais les Suisses se sont montrés à la hauteur. En France, cela n'aurait jamais fonctionné."
On n'en saura jamais rien, mais une chose est sûre c'est qu'en Suisse on n'a pris que les mesures qui étaient utiles sur le plan épidémiologique à savoir l'imposition de la distanciation sociale. Aucune activité individuelle (à commencer par la pratique de la montagne dont on parle ici) n'a jamais été interdite pour la bonne raison que ce sont des activités qui ne présentaient aucun risque de contagion. Et les Suisses ne se sont pas privés (dans le respect des distances évidemment) de pratiquer vélo, ski de rando, randonnée à pied, parapente, etc. etc.
Et au final ça a plutôt très bien fonctionné. Sur ce coup je pense qu'on peut dire merci aux Suisses Alémaniques qui ont été vent debout dès le début contre toute suspension de liberté inutile, les Romands auraient été nettement plus enclins à des mesures liberticides du même style qu'en France.
Accessoirement les Alémaniques sont aussi ceux qui ont voulu recommencer à bosser et à envoyer leurs enfants à l'école le plus vite possible. Ils semblent bien plus conscients que leurs compatriotes latins qu'une économie à l'arrêt même au nom de la santé est une situation absolument intenable au delà de quelques semaines, mais c'est un autre sujet...

» Par mick38, le 15.05.2020

Attention au prochain confinement! La gendarmerie sera équipée pour faire respecter ses mesures débiles.
https://www.google.com/url?sa=t&source=web&rct=j&url=https://www.lci.fr/amp/police/le-ministere-de-l-interieur-a-t-il-commande-650-drones-pour-aider-au-respect-du-confinement-2151170.html&ved=2ahUKEwiS0OnbqbXpAhUs5uAKHZskAEoQFjACegQIAhAB&usg=AOvVaw2wwntQeuWKM_j0x6hW7ucc&ampcf=1
Sans parler des motos et VTT électriques, pendant que les soignants manquent de tout.

» Par Cyrille Marais, le 15.05.2020

Comme dit Legazier, c'est sur la Pierra Menta que le débat à commencé ... curieusement, tout le monde m'est rentré dedans ! alors qu'aujourd'hui, les voix s'élèvent pour essayer de faire entendre que ce confinement a pris des allures extrémistes ... dans quel but, et avec quel sens ?

En fait, tous les débats sur ce sujet sont stériles et il y aura toujours des pour et des contre.

En revanche, j'ai trouvé une démonstration sous forme de "conférence " naturelle qui me plait beaucoup, et qui a plusieurs cordes à son arc.

La première, c'est qu'elle ne peut pas être "démolie". on adhère, ou pas. Mais on ne peut pas avoir de démonstration "politique", "technique" ou "scientifique" pour démolir cette "conférence".
La seconde, c'est qu'elle émane d'une personne qui connait son business, qui parle de son milieu et de son expérience, et qui, à ce titre, ne peut qu'être saluée ! Bravo à elle.

le lien ici

https://www.facebook.com/685234038/videos/10157454132929039/UzpfSTEzMjIyNTE0ODc6MTAyMjIyNjY0Njk2NzM2Mjc/

Comme dit l'un de mes amis, historien de la montagne, grand alpiniste et psychanalyste ... cette focalisation du corona, "c'est de la couille en barre"

Quand élève son âme pour écouter ce berger, on ne peut qu'aboutir à ce constat. Et pendant que le gouvernement cultive la peur, on oublie les centaines de milliers de morts des guerres, des licenciés du capitalisme, des migrants et autres sdf, chomeurs, handicapés et personnes âgées qui n'ont pas les moyens de se payer un Ehpad ...

» Par berndt, le 15.05.2020

En lisant , je me disais :"qu'a-t-il fait pour la collectivité en sortant tous les jours?" Comme il avait du temps,A-t-il proposé son aide aux soignants par exemple?

» Par eau_lune, le 15.05.2020

Bonjour à tous,

Je trouve que la discussion déraille. Il faut se re-focaliser sur la défense de nos intérêts de pratiquants de montagne (plus généralement outdoor).

Comme cela a déjà été écrit:

1) Pratiquer des activités de montagne n'est pas dangereux, il y a d'avantage de distanciation sociale qu'au supermarché du coin. Voir la démarche germanique.

2) Le système sanitaire est sous-dimensionné mais il n'y a pas besoin de payer d'avantage pour revenir à la normale, juste de bien gérer les choses. Nous n'avons pas à supporter des arguments très discutables style "limiter l'accidentologie de loisir".

3) De fait une vraie dictature s'est instaurée. Pour transposer "le premier devoir d'un prisonnier de guerre est de s'évader" entendu au service militaire, le premier devoir d'un français libre est résister à tout ce délire. La montagne peut aussi être un lieu de résistance - Même si Skitour referme à nouveau les compte-rendus de sorties.

Enfin pour information, il y a quelques semaines, j'ai proposé mon aide pour alléger la tâche des "soignants", sans réponse positive.

Pensez à l'article 410-1 du Code Pénal pour ceux qui ont négligé les intérêts du pays, peut-être qu'un avocat montagnard compétent et motivé pourra se saisir de cette idée, moi je n'ai pas le niveau pour.

Très bon WE avec un fil à la patte de 100 km

» Par berndt, le 15.05.2020

En prenant un peu de recul,

imaginons la solution de totale liberté pendant ce confinement.

Nous aurions fait nos raids en couchant dans les refuges , nos splendides descentes en moquette,etc... aurions publié cela sur les réseaux, face à ceux qui marnent dans la vallée et dans les hopitaux ....et un autre débat aurait eu lieu sur ce site....

de belles questions sur la liberté, la frustation de ne pas toujours faire ce que l'on veut, sa propre mise en scène dans ce qu'on fait.



Bon week end de reprise à tous.

» Par Pïerre*, le 15.05.2020

@berndt: il ne s'agit pas de liberté totale pendant le confinement, il ne s'agit que de restreindre la liberté uniquement quand c'est réellement nécessaire. Fermer les refuges compte tenu de la promiscuité qui y règne, ça avait un sens, interdire de randonner seul ça n'avait aucun sens.
Après, publier ses gavages, ses hold-ups, montrer en permanence comme on a une vie extraordinaire alors que d'autres sont dans des situations difficiles, relève d'un autre débat beaucoup plus général. Cela relève de la morale personnelle et le législateur n'a pas venir y fourrer son nez.

» Par balto38, le 15.05.2020

Bonjour,

De toutes les façons on n'avait pas trop envie d'aller en montagne quand on voyait ''la guerre avec des soldats désarmés '' dans le nord et à Paris.

Bboy
Je suis assez ouvert tu peux m’envoyer un mail on peut aller faire un tour en montagne avec un rayon de 2*100 km pour parler de tout cela. Juste pour essayer de comprendre.
L'homme est designer pour la marche, pour moi la montagne et la marche font partie de ma vie comme respirer et cela fait du bien d'y retourner. (Certains s’ils ne vont pas en montagne tous les 2 jours cela va mal)
Tous ceux de skitour (qui prônaient qu'il fallait suive les règles mêmes absurdes) à qui j'ai proposé de faire un tour en montagne aucun n’a répondu… (On peut aller où tu veux, pas trop craignos quand même et pas du 1000m à l’heure si on veut pouvoir discuter)
Ce matin même les forces de l’ordre se plaignaient d’avoir à appliquer des ordres inapplicables.
‘’ Bon après un mois heureusement le français s'adapte et trouve des failles dans les lois ..’’ la faille c’était juste d’aller faire les courses à pieds.
La règle des 1km était tellement idiote qui mon médecin m’a fait un certificat pour que je puisse faire plus de sport. (Pas testé lors de contrôle)
La seule solution était de confiner une semaine plus tôt et de faire confiance aux individus et ceux qui se mettent en danger par de contacts les sanctionner cf le ministre de l’intérieur qui se fait prendre en photo avec 40 employés d’une fabrique de masque sans le masque et les uns collés au autres.
C’est toujours la même la question soit j’explique et je fais confiance aux gens (et les montagnards sont habitués à gérer les risques en général) soit par la force ce n’est pas ma pratique.
Bonne montagne et bon ski (Bboy pour le ski ce sera la semaine prochaine en espérant que tu soit dans les 100km)
A bientôt j’espère

» Par Bboy_, le 25.05.2020

Balto: y a moyen de comprendre sans skier ensemble.
Et la question n'est pas de savoir si une pratique est indispensable à certains mais si la vie en société implique d'accepter des limites à sa liberté individuelle (que ces contraintes soient fondées ou absurdes).
En toute hyp, toujours pas de ski pour moi: frontières fermées.

» Par balto38, le 26.05.2020

Bboy trop tard pour l’étendard c'était ce matin avant le télé travail. (le ski cela sent la fin)

Moi je veux bien accepter des limites, je ne dépasse jamais les limitations de vitesses (je comprends la logique : plus de vitesse alors accident plus grave et il faut des temps de réaction hyper rapide) ce matin à 4h je ne dépasse pas les 80 km (il y avait plein de renard). Mais 1 km à la campagne où en montagne plus le stress de l'épidémie c'est impossible...

Mais il est du devoir des individus de s'élever contre des lois qui limite la liberté des individus sans aucun bénéfice pour la société.
Là ça va être le début des bivouacs on peut se retrouver sur une frontière.
Comme le virus en Savoie et Isère disparaît les frontières ne vont pas restées fermées longtemps. (et il faut des touristes).
J'ai l'habitude de faire confiance aux individus et généralement on n’est pas déçu. En expliquant bien normalement les personnes auraient du comprendre qu'il fallait éviter de rencontrer d'autres personnes.

Pour te montrer l’absurdité de tout cela : (j’essaie de faire court et on n’est pas dans le ski)
Pendant le confinement l’entreprise d’Annecy où est en alternance le fiston lui demande de revenir au travail (il reçoit l’attestation de l’entreprise TB)
Dans l’ordre le fiston était confiné à Grenoble et devait récupérer des cours à Uriage avant d’aller récupérer son PC à Annecy chez sa grand-mère. Comme dans l’entreprise où il travaillait il y avait eu 2 cas ce corona il ne pouvait plus dormir chez sa grand-mère (pour ne pas risquer de la contaminer)…
Donc on l’a envoyé vers Frangy dans une vielle maison sans meuble (durant le déménagement il devait dormir un soir chez nom frère le temps d’apporter lit, table.. )
Comment on fait cela légalement durant le confinement ?????
Téléphone au numéro vert du corona réponse ohoulla c’est compliqué, il faut appeler la police de Grenoble… réponse ohoullla Uriage c’est en zone gendarmerie il faut appeler la gendarmerie de saint martin d’uriage… je n’ai réussi à joindre que la gendarmerie de Domène réponse ohoullla c’est la police municipale de saint martin d’Uriage qui fait les contrôles il faut appeler la police municipale de saint martin d’Uriage, La police municipale de saint martin d’Uriage très sympa réponse pour le PV cela va dépendre des forces de l’ordre qui va faire le contrôle….
J’arrête là car il reste les 5 trajets en haute Savoie avec bien sur aucun justificatif de domicile car le fiston ne paye pas de loyer à sa grand-mère et aucun justificatif non plus pour Frangy….et mon frère.
Donc le fiston risquait des PV alors que c’était juste pour retourner au travail….
Du grand n’importe quoi…

Il faudra aussi faire le bilan du nombre de personnes âgées qui à cause du confinement ont été affectées par le syndrome de glissement. (trop brutale toutes ces lois)

Pour les pratiquants réguliers de la nature et de la montagne la règle des 1 km a été très violente.
Bon après tous les individus ne ressentent pas pareil les restrictions de mouvement….

BBOy
""Et la question n'est pas de savoir si une pratique est indispensable à certains mais si la vie en société implique d'accepter des limites à sa liberté individuelle (que ces contraintes soient fondées ou absurdes)."" NON PAS pour des contraintes absurdes....

Bboy, J’ai pléthore de tentes 1 (pour respecter le 1.5m) ou 2 place very light. (pas trouvé le smile)
J’ai été un peu long sorry

Perdre un peu de liberté pour des choses utiles oui non pour le reste. On n'ai pas des moutons voir ce qui leur arrivent avec les loups.

A+

» Par yves, le 27.05.2020

La liberté on l'a perdue en 1789 Car la révolution Française se voulait égalitaire et c'est pour cela qu'on a coupé des têtes pour que tout le monde se retrouve à la même hauteur. Révolution dans le sang et le massacre .Contrairement aux révolutions anglaise et américaine

Bref tout ça pour dire que chez nous si les citadins étaient bloqués dans leur 40 m² il ne fallait pas que les ruraux profitent des montagnes des plages des forêts , etc etc

regarderez bien dorénavant les lois que nous font l'exécutif c'est souvent sous le signe de l'égalité et pas forcement de libertés ...

A savoir que les hospitaux étaient désespérants vides hormi de Covid