Accueil > Actus > Multiplication des accidents mortels sur l’Everest
 
+9
Multiplication des accidents mortels sur l’Everest

Proposé par Jer le 24.05.2019, publié le 24.05.2019 :: www.lemonde.fr :: 4769 vus :: 1601 clics :: 13 commentaires :: Voyages et Expés

La haute saison bat actuellement son plein sur le sommet, au point que des embouteillages d’alpinistes se forment à proximité du sommet où l’oxygène se raréfie.
»
Commentaires
» Par Jer, le 24.05.2019

La photo de l'embouteillage prise par Nims Purja est saisissante.

» Par djack, le 24.05.2019

Incroyable cette photo! C'est assez grotesque à regarder. En même temps que dire? faut y aller là-haut quand même.... (et tant qu'on y laisse pas des tonnes de déchets en plus des cadavres...)

» Par Cyrille Marais, le 24.05.2019

Rien que de voir ça, l'Everest ne veut plus rien dire.
200 morts en 1995 sur l'Elbrouz, si une tempête survient ici, ça fera pareil. Après, on accepte le risque quand on va en montagne. Perso je l'accepte, et donc condamne les polémiques à ce sujet : chacun assume ses risques.

» Par Marco, le 25.05.2019

Je suis d'accord que chacun assume ses risques.
Sauf qu'ici ça n'a rien à voir avec la Montagne pour une grande partie des ascensionnistes.
Comme au Mt Blanc d'ailleurs.
C'est quasiment l'orgueil la seule raison d'aller là-haut.
Composante toujours présente chez tout le monde (dont moi d'ailleurs) mais qui se mélange avec toutes les "bonnes" raisons d'aller en Montagne.
J'ai des potes qui ont fait le sommet de l'Everest à 3h du mat pour éviter les bouchons et n'ont rien vu au sommet, mais ils l'ont fait...
Comme d'autre connaissances qui ont fait un seul sommet dans leur vie, le Mt Blanc avec un guide qui les a trainé la-haut, et sont repassés à leurs activités habituelles : quad, moto-neige, jet-ski etc....
Rien à voir avec la Montagne...

» Par Tat, le 25.05.2019

Une question pratique: comment font ils pour redescendre et se croiser avec les cordes fixes et les jumards sur une si fine arête?

» Par jjbibi, le 25.05.2019

ils poireautent des heures ( jusqu'à 12 j'ai lu pour certains ... ) et y laissent leur vie ...

» Par Jer, le 26.05.2019

Même sujet dans Libération.

» Par Bboy, le 27.05.2019

Ce qui est 'amusant' c'est que le type qui prend la photo is "part of the circus". Non seulement pcq il était dans la file, mais aussi pcq il s'est mis dans la tête de grimper les 14 +8.000 en une saisons de 7 mois ...
Me fait penser à ceux qui combinent les grandes faces nord ou arrêtes d'un sommet en moins de tel délai (le cas échéant aidés par un parapente ou hélico pour redescendre). A quand le record des x sommets gravis à cloche-pied avec une narine bouchée ...

» Par djack, le 28.05.2019

en complément d'info: https://www.msn.com/fr-fr/actualite/monde/fin-de-saison-désastreuse-sur-leverest/vi-AABZF4w?ocid=spartandhp

» Par djack, le 28.05.2019

donc moi ça me fait ch... pour la famille des alpinistes dcd bien sûr et leurs amis, pas trop pour les alpinistes eux même qui eux savent à quoi ils s'engagent, mais ça me fait bcp plus ch..; pour la nature qui, elle, n'a rien demandé à personne pour encaisser ces tonnes de déchets dues à des mecs qui ne pensent qu'à leur petit exploit sans aucune considération d'aucune sorte pour l'environnement. fuck!

» Par onestpas sérieux, le 28.05.2019

différence entre le rêve d'une vie d'alpiniste, nourrie de passion et d'engagement, et le marketing exotique de sa propre personne (je me/te la joue Héros pour pas cher). Ce qui est triste en plus c'est que les 150 blaireaux qui n'ont jamais fait que leur nombril provoque l'encombrement et la mort d'authentiques alpinistes, qui par ailleurs l'ont bien cherché.
Pour ma part, le col sud et le col nord me suffirait...

» Par Ludwig, le 30.05.2019

@onestpas sérieux : moi, le camp de base me suffirait (vu mon âge)!!
Plus sérieusement, les photos font peur, une vraie fourmilière... Et ils ont tous payé très cher.
Il faut sûrement réglementer l'accès à l'Everest tant sur le nombre que sur le niveau requis des alpinistes. Comme en URSS à l'époque communiste.

» Par Jer, le 31.05.2019

Même journal, même thème mais en vidéo : Au sommet de l'Everest, comment les embouteillages deviennent des pièges mortels.