Accueil > Actus > Nettoyage Everest : 3 tonnes d’ordures et 4 cadavres déjà descendus
 
+3
Nettoyage Everest : 3 tonnes d’ordures et 4 cadavres déjà descendus

Proposé par e-jungle le 01.05.2019, publié le 01.05.2019 :: www.altitude.news :: 3325 vus :: 1891 clics :: 11 commentaires :: Nature et Ecologie

Tout est dans le titre. »
Commentaires
» Par Legazier, le 01.05.2019

Bravo à ceux qui vont à l'Everest dans un but non perso.

» Par Tarin, le 01.05.2019

Je trouve le mot cadavre un peu dur (même si le terme n'est pas faux). Je préfère les alpinistes morts plus loin dans l'article.

» Par Bboy, le 03.05.2019

C'est sûr qu'avec le gel les cadavres sont durs.

» Par Thomas, le 03.05.2019

Le sommet qui fait rêver, le plus haut du monde.
Des milliers d'euros pour avoir le droit extatique de dormir dans des camps/dépôts d'ordures puis grimper en file indienne en faisant gaffe de pas trébucher sur un copain mort.
Quel pied.

» Par Raphi73, le 03.05.2019

+1 avec Thomas...C'est la même histoire (ou presque!) pour le Mont Blanc chez nous...Je préfère de loin d'autres sommets moins "prestigieux", mais où "l'aventure" est est encore possible loin des foules et ceux qui, bien souvent, ne respecte que peu le milieux qu ils traversent...;

» Par JulBont, le 04.05.2019

3 tonnes d'ordures descendues, doit en rester plus que 300000 tonnes là-haut maintenant...

» Par choucas, le 04.05.2019

toutes ces personnes qui partent pour l'Everest ont un portefeuille bien rempli, alors il faut leur imposer une taxe, conséquente, pour le nettoyage des ordures.
En France chacun paie une taxe d'enlèvement des ordures ménagères !

» Par roufff, le 05.05.2019

@choucas : il me semble que c'est le cas, chaque participant à une expé doit ramener 8kg (je crois) d'ordures des camps supérieurs, sans quoi il se fait verbaliser.

» Par Serge, le 05.05.2019

Compte tenu du coût du permis, les personnes montant à l’Everest sont déjà très largement taxées. In fine, c’est surtout le gouvernement qui ne fait pas son boulot, et encaisse/détourne le montant du permis sans rien faire.

» Par lul, le 10.05.2019

Serge, le Népal est un pays très pauvre. Il y a partout des soins médicaux à prodiguer, des dispensaires et des écoles à créer, des travaux agricoles à encourager. Il est normal que l'État taxe autant que possible les alpinistes et tous les touristes. Et il serait scandaleux qu'il consacre ces taxes à une chose aussi futile que la propreté des camps de base pour ces mêmes touristes, qui sont responsables de leurs déchets. Son boulot, c'est d'abord d'aider sa population.

» Par Serge, le 13.05.2019

Ça se saurait si les taxes sur les sommets servaient uniquement à la population pauvre. En conséquence, ces taxes pourraient également servir à entretenir le gisement permettant de toucher ces taxes.