Accueil > Actus > Les neiges éternelles vont bientôt disparaitre
 
-2
Les neiges éternelles vont bientôt disparaitre

Proposé par Jer le 22.04.2019, publié le 22.04.2019 :: www.franceinter.fr :: 2444 vus :: 642 clics :: 8 commentaires :: Nature et Ecologie

L'avenir de nos glaciers s’annonce liquide. Selon une étude suisse, ils pourraient avoir tous fondu d’ici 2100.

Si rien n’est fait pour désamorcer le réchauffement climatique, 94% des glaces des Alpes auront fondu en 2100. C'est le triste résultat obtenu par une équipe de glaciologues suisses au terme d’une simulation de l'évolution de l’ensemble des glaciers alpins. Avec Christian Vincent, ingénieur de recherche pour le CNRS à l’Institut des sciences de l’environnement à Grenoble. »
Commentaires
» Par Hop, le 22.04.2019

Pas grave, on prendra l'avion , non ? :-(

» Par Legazier, le 23.04.2019

"Si rien n'est fait"...
En tous les cas, les dizaines de milliards déjà prélevés n'ont servi à rien.
Si, elles sont passées dans des poches bien discrètes.

» Par Jeroen, le 23.04.2019

Heureusement, l'homme a inventé le congélateur. Dans quelques années, on pourra dire à nos enfants : "Tu vois, la glace c'était ça". :(

» Par xdo, le 24.04.2019

Personnellement, je penses que rien n'est fait et ne sera fait pour désamorcer le réchauffement.
Le choix de notre société est de s'adapter au changement pas de lutter contre.
Et les milliards servent à ça. Il y a beaucoup d'actions réalisées, en cours et prévues (et de business) pour prendre en compte ce nouvel environnement (neige artificielle, clim, gestion de l'eau, contrôle de l'air, ...).

» Par peternaliste, le 24.04.2019

si elles sont éternelles elles vont pas disparaitre alors ! sinon, il faut envisager un procès pour tromperie !
"vous êtes condamnées pour tromperie, vous n'aviez qu'à pas être qualifiées d'éternelles".

et du coup, on peut revendre les couteaux et les crampons dans un premier temps ... y a peut être moyen de faire croire que ça s'utilise sur la lune ...

» Par steph-de-mau-73, le 27.04.2019

Ce qui me choque à l'écoute de l’interview , c'est que la ressource en eau passe au second plan!
Alors que c'est une ressource bien plus précieuse que l'or ou le pétrole...
C'est la vie tout simplement!
Je n'envie pas nos enfants...

» Par Bibounet, le 28.04.2019

@xdo
C'est plus compliqué que ça. Le réchauffement ce n'est pas "tout ou rien", le degré d'intensité est variable selon ce qu'on fera. Celui qu'on a DEJA lancé est en route. Maintenant on peut l'accélérer ou le ralentir. Nos possibilités d'adaptation dépendent de ça.
"Rien n'est fait": c'est vrai.
"Rien ne sera fait": on peut supposer qu'à partir d'un certain degré de catastrophe, on fera quelque chose, parce qu'on ne pourra plus s'adapter. D'ailleurs, même aujourd'hui, certains ont les moyens de s'adapter et d'autres non.
Je rappelle qu'au-delà d'un certain seuil (2 degrés ?) les climatologues disent qu'un basculement va s'opérer: montée incontrôlable des températures par des multiples effets de rétroaction (saturation en CO2 des océans, dégazage massif en méthane des zones arctiques, albedo réduit à zéro lors de l'été boréal).
Alors, les "actions réalisées : neige artificielle, clim,..." ? rigolons un bon coup, pour ne pas pleurer.

» Par Bibounet, le 28.04.2019

@steph-de-mau
"Je n'envie pas nos enfants..."
Faut pas en faire, des enfants ! Grève des enfants ! Il n'y a rien de tel pour faire flipper nos gouvernants. Et ça évite d'être désolé pour eux.