Accueil > Actus > Climat : le ski est-il déjà mort ?
 
+14
Climat : le ski est-il déjà mort ?

Proposé par Jeroen le 07.02.2018, publié le 07.02.2018 :: www.franceinter.fr :: 3561 vus :: 788 clics :: 40 commentaires :: Politique et Société

Le réchauffement climatique va-t-il avoir raison du ski dans les Alpes du Nord ? La Cour des comptes s’interroge, puisqu’elle y consacre l'un des chapitres de son rapport annuel »
Commentaires
» Par Grincheux, le 07.02.2018

Mouhahahahahahahaha.
Je cite : "Un quart des stations alpines seraient menacées" = "Climat : le ski est-il déjà mort ?" ?!!
Il n'y a jamais eu autant de neige au-dessus de ~1800m dans les Alpes du Nord, tous les massifs sont globalement bien servis, les réservations sont au top, les bouchons toujours plus gros en Tarentaise.
Mais...
Le ski est mort.
Ben voyons...

Ah j'oubliais, les canons à neige sont bien sûr l'élément principal de cette dérive, le plus gros polluant, le plus visible, c'est une évidence :) Rappel : il retient la neige pour la libérer plus tard... Comme dans les années où la neige était là en abondance de bas en haut... Mais bon, les caricatures et les rumeurs ont la vie dure.

» Par Jo, le 07.02.2018

tu le dis toi même, au dessus de 1800m ca va... Mais les stations qui culminent vers cette altitude vont tôt ou tard disparaitre. Rien que chez nous, ca fait du monde : autrans/meaudre, Lans, st pierre de chartreuse, col de porte, col de marcieu, st hilaire voire villard, alpe du grand serre...

» Par Flocon, le 07.02.2018

Oui mais 1 saison correcte sur 4 a 1000m est-ce suffisant? Et tes canons serviront a quoi quand ils ne fera plus assez froid pour transformer le nucléaire en neige? Tes sarcasmes ne tiennent pas compte des saisons passées?

» Par Fred, le 07.02.2018

haha
Prevision 2100 bcp trop optimiste, du ski oui pour une certaine élite et encore... on sera loin de ce genre de préoccupation...pourtant fort agréable.
@grincheux, ne pas confondre de l'exceptionnel avec une tendance lourde...meme si cela nous arrange
6eme extinction massive
Effondrement systémique de notre civilization
Migrations des réfugiés climatiques
Pollution généralise de notre terre...
Etre optimiste c'est bien, nié la réalité c'est autre chose...
Il y a tellement de site internet qui explique cela proprement...
surprenant de voir encore des reactions simplistes
Mais tout va bien, on arrive meme a placer une voiture en orbite :)

» Par veauniais, le 07.02.2018

les interrogations sont justifiées bien que l'on ait tendance à se laisser bercer par l'enneigement extra-ordinaire de cette année (en comparaison aux derniers hivers).
Cette année, il n'a pas été nécessaire d'aller chercher la neige avec des hélico ehehe (une année exceptionnelle en ça déjà, ...)
pour le reste pas vraiment besoin d'être un génie, il suffit juste d'observer un peu, d'avoir un peu de mémoire et quelques connexions neuronales ...

» Par Père Sifleur, le 07.02.2018

"le pessimisme est l'hommage que rend l’honnêteté à la réalité" Tesson

» Par Grincheux, le 07.02.2018

"Un quart des stations alpines seraient menacées" = "Climat : le ski est-il déjà mort ?"
"Un quart des stations alpines seraient menacées" = "Climat : le ski est-il déjà mort ?"
"Un quart des stations alpines seraient menacées" = "Climat : le ski est-il déjà mort ?"
Je la remets une fois ou on fait un suicide collectif ?
(Le ski à la semaine a toujours été réservé à une certaine élite de la population encore plus hors de France et hors colonies de vacances, faut ouvrir les yeux)

» Par En passant par là, le 07.02.2018

Le ski est mort, vive le ski!

» Par XavierC, le 07.02.2018

Certes il y a eu beaucoup de neige mais y a surtout eu beaucoup de pluie et jusqu'à 2000m...
"janvier 2018 au 1er rang des mois de janvier les plus chauds depuis 1900"
http://www.meteofrance.fr/actualites/58919551-janvier-2018-mois-de-tous-les-records
Et maintenant c'est parti pour février 2018 au 1er rang des mois de février les plus froids depuis 1900 :)

» Par Francis, le 07.02.2018

A enfin un sujet qui réveille.

Il n'y a qu'une seule chose qui qualifie une bonne ou mauvaise saison, ce sont les journées "forfait" vendues, pas la quantité de neige.

Si dans l'ensemble la quantité de neige a été jusqu'à présent exceptionnelle (en haute-savoie), il y a effectivement eu aussi pas mal de jours "inskiables" (trop de pluie ou trop de neige). Donc, à voir, à voir si l'érosion du chiffre d'affaire des remontées mécaniques continue.

De toute façon ce n'est pas l'écologie qui arrêtera les stations ni qui arrêtera les jusqu'au-boutistes et autres pouvoirs locaux adeptes de la fuite en avant (pour sauver leurs intérêts) mais bien la méchante finance.

Si fréquentation en baisse, chiffre d'affaire en baisse, incapacité de payer les frais fixes dont les remboursements aux banques (pour toujours plus d'investissements non rentables). Méchants banquiers qui refuseront de payer, on se tournera alors vers les communes, les départements, les régions, etc. Il y aura toujours un Wauquiez pour payer avec notre argent et prolonger l'agonie.
Mais cette agonie risque d'être précipitée par une remontée des taux.

Scénario catastrophe, peut-être, à suivre, voyons le chiffre d'affaire des remontées en fin de saison.

» Par cmanu, le 07.02.2018

vous avez quoi comme proposition géniale pour remplacer le tout ski s'adressant à la "masse"?

» Par GrandZèbre, le 07.02.2018

+1 pour Francis
pour cmanu pour la masse y a la télé et les émissions avilissantes , ça fait un moment que la masse ne peut plus se payer du ski .....

» Par Francis, le 07.02.2018

The Voice ou Plus belle la vie, j'hésite.

» Par _pierre_, le 08.02.2018

Même avant cette saison, la fréquentation n'était pas ridicule ces dernières années loin de là. Il faut juste qu'il y ait un minimum de neige. Noël 2016 : catastrophique par endroit avec zéro neige en dehors des pistes, mais vacances de février bien correctes car soleil, et finalement une saison en baisse mais franchement pas tant vu le catastrophisme général souvent relayé par ici. Et oui, du moment qu'il fait beau et qu'il y a un minimum de neige, le gros du public sera là hors "grands sportifs" ski 9h-17h 7j/7 qui ne représentent plus la masse des clients.

» Par Peace and love, le 08.02.2018

@cmanu :
Des idees de droite :
Promouvoir le goût de l'effort, de l investissement personnel, la montagne aux skieurs qui se lèvent tôt, marcher plus pour skier plus, stop a l'assistanat moderne des remontées mécaniques...

» Par jacky05, le 08.02.2018

Nous on s'en fout on est dans les Alpes du Sud :lol: :lol: :lol:

» Par électron libre, le 08.02.2018

Toujours les même gauchos écolos bobos qui daubent sur le boulot des autres mais qui sont venus dans la région quand même...
J ai envie de dire qu 'on peut se passer de vous si rien ne vous convient !!!

» Par atome crochu, le 08.02.2018

quand y a des éléctrons, y a des atomes.
quand y a de la neige, y a du ski.

» Par cmanu, le 08.02.2018

grandzebre : je ne parle pas de proposer des activités pour occuper le sous proletariat intellectuel, je demande des idées pour faire vivre les hautes vallées qui crevaient et se dépeuplaient avant les sports d'hiver.

peace and love : je ne crois pas que se soit quelques skieurs de rando qui fassent vivre les montagnes, c'est soit le tourisme de masse, soit l'élitisme argenté. perso je préfère le premier, pas que j'aime la foule

» Par vistavie, le 08.02.2018

"faire vivre les montagnes", ça c'est une formulation qui reflète assez bien tout le reste ...
un peu comme dire "les smartphones font vivre les nouvelles générations" ... "la pâte à tartiner (comprenez l'huile et le sucre) en promo, contribue à l'épanouissement de la société" ...
Juste à titre d'info, sur les smartphones, y a une fonction réveil : N'hésitez pas à l'utiliser ... (si des fois ça pouvait activer la gélatine grand composant de certaines boites crâniennes).

Vive le ski à Paris, pour nous, il est nécessaire d'équiper le trocadero de remontées et de canons à neige pour les rares années difficiles. (bientôt une pétition en ligne)
ca serait stupide de ne pas le faire, l'eau est à proximitée en plus, que font les investisseurs !!!

» Par Jo, le 08.02.2018

On pourrait imaginer une agriculture moins intensive, donc qui nécessiterait plus de bras, un tourisme plus doux basé sur les randos, plus de musées, et surtout développer le télétravail et réduire le temps de travail pour que des gens puissent habiter en montagne ?
De toute façon il faut se poser des questions, le plus tôt sera le mieux, par exemple pour toutes les stations que j'ai citées plus haut !

» Par Francis, le 08.02.2018

Si vous me permettez, la question n'est pas 'pour' ou 'contre' le ski de piste ou encore est-ce que l'on veut ou pas la mort de la montagne.

Ce n'est pas une question d'opinion ou de position.
Le débat lancé par le rapport de la cours des comptes est qu'est-ce qui va se passer si réchauffement climatique se poursuit?

1) D'abord, est-ce qu'il y a un réchauffement climatique?
Pour ceux qui en doutent encore ou qui ont enfoui leurs têtes profondément dans le sable ces 10 dernières années, consultez les statistiques de méteo France ou Suisse:
http://www.meteosuisse.admin.ch/home/climat/changement-climatique-suisse/evolution-de-la-temperature-et-des-precipitations.html

Cette évolution des températures n'est pas une opinion, c'est un fait mesuré.

2) Si on admet que l'élévation de température est un fait, que se passera-t-il?

Ce n'est pas une question théorique, philosophique, de gauche ou de droit, de bobo ou de paysan, c'est une question bassement financière.

Il y a de l'argent qui rentre et de l'argent qui sort et s'il n'y en a pas assez qui rentre pour payer les dépenses, il y un problème.

Beaucoup de stations ont choisi de s'équiper de canons, de construire des centres aquatiques, de multiplier les offres, etc....la fuite en avant.

Elles augmentent les coûts fixes alors même que les revenus stagnent, voir diminuent et certainement diminueront par la réduction des journées skiables. Cela même si cette année sauve les meubles, quid des prochaines?

3) Si on admet que l'élévation des températures diminuera le nombre de jours skiables et donc les revenus qui y sont liés, qui comblera le trou entre recettes et dépenses. La commune? l'état?
ceux qui en ont profité depuis les 20 dernières années?

Enfin, le jour où les taux d'intérêt montent...on observera la catastrophe de la bulle du ski. C'est évidemment une bulle puisque la plupart des stations sont surendettées (suffit de lire les multiples rapport de la cour des comptes sur les stations de ski).

» Par cisco, le 08.02.2018

très juste Francis

» Par davidg, le 08.02.2018

> et surtout développer le télétravail et réduire le temps de travail pour que des gens puissent habiter en montagne ?

En 2100 Grenoble sera unvivable, une ville morte. Les seuls endroits où il sera possible de vivre sont sur les plateaux - le Vercors etc. Les montagnes ont donc un avenir.

» Par Jean73, le 08.02.2018

Merci Francis pour votre réflexion réaliste des choses.
On a développé une "bulle du ski" avec de l'argent public.
Il est temps se stopper l'hémorragie qui coûtera encore chère aux contribuables.
Le rapport de la cour des comptes: "Des stations de ski trop vulnérables face au réchauffement climatique

La Cour alerte sur la "vulnérabilité croissante" des stations de ski des Alpes du Nord face au réchauffement climatique et les réponses inadaptées de leurs gestionnaires. Politiques tarifaires "mal maîtrisées", investissements "privilégiant le court terme" : le modèle de développement de ces stations a "atteint ses limites"

» Par Arno74, le 08.02.2018

Il ne faut pas que cette saison soit non plus l’arbre qui cache la forêt… d’autant qu’une saison avec un enneigement pareil, ça fait bien bien longtemps qu’on n’en a pas eu une ! Et encore, si l’enneigement est exceptionnel au-dessus de 2000, en dessous, avec les 2 ou 3 gros épisodes de pluie, il ne l’est pas tant que ça, je pense… En tout cas, pour une saison exceptionnelle, je n’ai pas trouvé jusque-là qu’il y avait tant de monde sur les pistes (hormis dimanche y a 15 jours)… même si je n’y vais pas tous les jours !
Après, je ne me fait pas de soucis, les vacances d’hiver seront blindées… et ce malgré des prix de forfaits qui dépassent parfois l’entendement !

Néanmoins, vu l’évolution du climat et ce qu’on peut constater chaque année, on ne va pas vers une nouvelle glaciation… surtout quand chaque année bat le record de température de l’année précédente comme c’est le cas depuis presque 4-5 ans !

Alors oui, le ski a du souci à se faire à plus ou moins moyen terme… Le souci, c’est que quand il faut se poser les bonnes questions, on n’a jamais été des modèles d’anticipation… poussés par une logique mercantile… faut faire du fric, vite et bien !

Alors soit on fait comme d’hab et on use le filon ski jusqu’à la corde et on voit ce qu’on fait une fois que ça sera trop tard et qu’il faudra skier sur les taupinières… avec toutes les conséquences économiques qui peuvent en découler pour les stations qui devront mettre la clé sous la porte… Et puis on sait jamais… d’ici là, le climat pourrait s’inverser brutalement… ou alors ça sera dans suffisamment longtemps pour que ce soit les générations suivantes qui s’occupe du merdier, hein ?!

Soit on anticipe un peu et on essaye dès à présent d’amorcer un changement pour diversifier les activités proposées par les stations, pour sortir petit à petit du 100% ski ou 100% neige. Avec tous les loisirs dont nous disposons aujourd’hui, je ne doute pas qu’on puisse trouver des idées pour viabiliser les stations sur le long terme…

» Par Francis, le 08.02.2018

Arno74, je t'assure qu'elle est exceptionnelle cette saison. A 1350m j'ai 2,5 m réel de neige sur le toit...dans les Aravis...dans le 74.

» Par cmanu, le 08.02.2018

davidg : ce que tu proposes c'est de continuer à transformer les campagnes en citées dortoir, ca me fait pas rêver comme avenir

» Par Arno74, le 08.02.2018

Je suis peut-être pas assez allé dans les Aravis cette année, alors ? Ou pas aux bons endroits?! :-))

Sinon je disais plus ça dans le sens où sans les gros épisodes de pluie, les cumuls auraient pu être encore plus exceptionnels à toute altitude!
C'est vrai que j'ai un peu raccourci et qu'à partir de 1300-1500m, c'est clair que c'est gavé, cette année!
Mais sans la pluie, il n'y aurait peut-être pas besoin de portage sous Sommier d'Aval, par exemple ;-)
Enfin on va pas chipoter... cette année c'est de toute façon le jour et la nuit par rapport à l'année dernière à la même époque.

» Par Grincheux, le 08.02.2018

"Avec tous les loisirs dont nous disposons aujourd’hui, je ne doute pas qu’on puisse trouver des idées pour viabiliser les stations sur le long terme…" : nan mais faut vraiment oser écrire ça... Si tu ne doutes de rien, arrête ton boulot, monte vite ta boîte de consulting, tu vas vite trouver des idées et tu pourras vendre tes prestations à bon prix !
Reviens nous voir après :D

» Par Crétin des alpes, le 08.02.2018

Il faut en entendre des conneries...
Avec tous les loisirs dont nous disposons aujourd'hui....
Une agriculture employant plus de main d'oeuvre....
Du grand n'importe quoi comme d'hab!!
Le monde des bisounours ça n'existe pas,l'homme est un loup pour l'homme et le sera toujours !
Le ski est indispensable pour la vie en montagne j'en suis persuadé, peut être que la fuite en avant n'est pas la bonne solution mais tout ne va pas si mal non plus pour l'instant.
Il ne faut pas dramatiser non plus même si tout n'est pas parfait.
Je ne sais quel est votre métier mais pour ma part je suis entrepreneur et je ne peux pas entendre des discours pareils sans réagir!!

» Par JM, le 08.02.2018

Je suis en vacances à Cervières (05) tout en télétravaillant en fin d'aprem (et j'ai 69 ans:). Cervières qui dispose d'un fantastique domaine n'a jamais cédé aux sirènes des investisseurs du ski alpin (en particulier une liaison avec Montgenèvre et une station "hors sol" dans la vallée des Fonds. Il y a juste une station de fond, deux hôtels et quelques gites ou meublés. De "l'authentique" comme l'aurait dit Ugolin !

La vie est-elle plus agréable pour les habitants : des éleveurs, quelques entrepreneurs ou des salariés des entreprises (dont Serre Che) ou administration de Briançon ?

J'ai un peu discuté avec ma logeuse et avec des pisteurs :
- Il y aura bientôt plus de loups que d'habitants, les attaques se multiplient et les éleveurs n'ont pas le droit de se défendre (avec un fusil, s'entend)
- Les meublés sont à moitié vide sauf pendant la courte période de vacances scolaire de février.
- Les piétons, raquettistes venu de Briançon refusent souvent de payer la redevances.
- Les enfants, à partir de la maternelle doivent être scolarisé à Briançon.
- les parkings sont encombrés par les voitures des randonneurs alpins qui ne laissent pas un kopeck ...

Toutes les vallées et villages des Alpes n'ont pas la force de caractère des habitants de ce village.

Alors, quand on est citadin, on s'abstient de prétendre que les solutions "douces" pourront sauver la vie des vallées. Le tourisme de masse dont parle Cmanu veut de la vie citadine dans les stations (bar, restos, boites de nuit ...) pas de "l'authentique".

» Par Raphi73, le 08.02.2018

Je crois que Francis résume bien la situation...Le réchauffement, la durée d'enneigement, et donc la finance.C'est juste une question posée...pas de pour ou contre.. Juste : "que ce passera t il si demain les retombées économiques ne sont plus la dans nos stations ?"..Avec le leitmotiv unique "Venez skier la peuf de décembre à mai", la désillusion risque un jour d’être immense avec les conséquences que l'on devine...Aujourd hui le ski est encore puissamment encré dans notre société (et tant mieux!), mais demain, si la qualité d'enneigement devient critique, sur que les vacanciers se détourneront des destinations de montagnes...C'est déja vrai l'été: on peine à obtenir un taux de remplissage de 30% sur juillet/aout... En diversifiant l'offre, en ne vendant pas que du "tout ski", les stations ont une carte à jouer...mais il faut le faire maintenant, car n’oublions pas que les changements de comportements, d'envies , prendront beaucoup de temps pour un" touriste"..et s'il n'est pas préparer à découvrir autres chose que le "tout ski", ben quand la qualité de cette prestation unique ne sera plus, il partira...et le reste suivra...
Bon, allez, l'enneigement est record cette année, sortons les planches et profitons encore un peu !!!

» Par barbossa, le 08.02.2018

Je pensais qu'on devait dire " changement climatique " et pas " réchauffement climatique " !!!

» Par JM, le 08.02.2018

Global warming :)

» Par Peace and love, le 09.02.2018

Si on admet que, si on admet que, si on admet que la tendance actuelle va se poursuivre et même s accélérer.
30% de remplissage actuel l été?
Ben franchement ça fait rêver qui un séjour en station l été?
Des tours et des montagnes massacrés au bulldozer. Le ski a sauvé la désertification de nos montagnes? Et c est un bien? Franchement j ai un doute là.

» Par lhomsauveur, le 09.02.2018

à en lire certains, l'Homme à sauvé bcp de choses quand même ! Respect à lui ... Tellement d'altruisme, ça laisse admiratif ...
Sans tous ces gens et ces coups de buldozer, la montagne ne ressemblerait à rien, ne serait sans aucun intérêts, ...
A quand une intervention de l'Homme dans certains déserts pour y amener des puits de pétrole afin qu'ils deviennent enfin fréquentables ...

» Par Crétin des alpes, le 09.02.2018

Paece and love tu ne connais absolument rien de l'histoire des habitants de la montagne qui sont mes ancêtres entres autres.
C etait la misère en 1900 personne ne veux y retourner...
Il ne faut pas se voiler la face tout le monde est conscient du problème.
Arrêtez de nous prendre pour des demeurés...
Un virage serait souhaitable mais il est difficile à prendre mais je suis persuadé que les choses évolueront dans le bon sens ...
Que de pessimisme dans ces commentaires !!
Un été à la Clusaz c est quand même pas si pire bien sûr s'il fait beau on est d'accord..

» Par Zorro, le 10.02.2018

Les écolos me cassent les c*****. Je ne peut pas les voir en peinture.
Mais là, il s'agirait d'un rapport de la Cour des Comptes. Des personnes qui ont donc un cerveau et savent réfléchir (sous entendu pas comme les écolos).
Même s'il peut toujours y avoir des boulettes dans ce type de rapport, ce serait bien que ça diffuse dans le cerveau des vallées.

» Par Cap'tain Hammock, le 10.02.2018

Ah le fameux débat annuel qui survient au mois de février !
Tout ce barouf pour 8% de la population (des CSP+) qui partent "au ski"
... Et 100 % des médias qui nous mazoutent la tête avec ça.
Bon maintenant, si on veut vraiment faire un peu de piste, le mieux est de ne pas y aller pendant ces fameuses "vacances de février" où pour suivre les codes de notre société il faut absolument "aller au ski" pour pouvoir en parler à son collègue de bureau.
Les stations commencent à comprendre qu'il faut évoluer vers autre chose (du moins elles essayent), mais pas les CSP+ de février.
Et puis l'été ce n'est pas plus moche que les barres d'immeuble du littoral et au moins on y respire.
Ça me gonfle aussi ce genre de débat.